Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Indications et modalités d’utilisation des antagonistes de l’interleukine (IL)-1 dans les dermatoses inflammatoires - 19/06/12

Doi : 10.1016/j.annder.2012.03.012 
D. Lipsker , C. Lenormand
Faculté de médecine et clinique dermatologique, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les antagonistes de l’IL-1 sont utilisés pour traiter les sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde et les sujets atteints de cryopyrinopathies. Des observations pour le moment anecdotiques suggèrent que ces médicaments pourraient avoir toute leur place dans le traitement de certaines dermatoses inflammatoires. Cette revue fait le point sur les connaissances actuelles concernant l’utilisation des antagonistes de l’IL-1 en dermatologie.

Matériel et méthodes

Une recherche bibliographique combinant les différents mots clés « anakinra, canakinumab, rilonacept » et « peau, dermatoses neutrophiliques, syndrome de Sweet, pyoderma gangrenosum, hidradénite suppurée, syndrome de Schnitzler, maladie de Still » a été effectuée. Le phénotype dermatologique exact des maladies monogéniques répondant aux antagonistes de l’IL-1 a été étudié afin d’en déduire d’éventuelles indications concernant des maladies polygéniques apparentées.

Résultats

Il existe des études randomisées en double insu démontrant l’efficacité des antagonistes de l’IL-1 dans les cryopyrinopathies à expression dermatologique qui regroupent le chronic infantile neurological cutaneous and articular (CINCA) syndrome, le syndrome de Muckle-Wells et l’urticaire familiale au froid. L’anakinra est le seul traitement à avoir montré une efficacité quasi constante dans les formes les plus réfractaires du syndrome de Schnitzler, comme cela est attesté par de nombreux cas cliniques. Il est aussi efficace dans la maladie de Still de l’adulte et son équivalent pédiatrique, l’arthrite juvénile systémique. Les manifestations dermatologiques des maladies monogéniques répondant aux anti-IL-1 sont des dermatoses neutrophiliques, qui pourraient donc constituer une indication de ces traitements. Pour le moment toutefois, il n’y a que neuf observations publiées dans cette indication, concernant notamment l’efficacité au cours de syndromes de Sweet, d’un cas de panniculite neutrophilique et de deux cas de psoriasis pustuleux. L’anakinra semble moins efficace au cours du pyoderma gangrenosum.

Conclusion

Les antagonistes de l’IL-1 sont le traitement de choix dans le syndrome de Schnitzler et les cryopyrinopathies. Ils pourraient avoir une place importante dans le traitement des dermatoses neutrophiliques aiguës et fébriles chez les sujets réfractaires ou ayant des contre-indications aux traitements conventionnels, mais cela impose encore des essais préalables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

IL-1 antagonists are used in the treatment of patients with rheumatoid arthritis and cryopyrinopathies. As yet anecdotal observations suggest that they may allow effective treatment of patients with different types of inflammatory skin disease. This review focuses on our current knowledge of the use of IL-1 antagonists in dermatology.

Patients and methods

A Medline search was performed combining the keywords: “anakinra; canakinumab; rilonacept” AND “skin; neutrophilic dermatoses; Sweet syndrome; pyoderma gangrenosum; hidradenitis suppurativa; Schnitzler syndrome; Still disease”. The precise dermatological phenotype of patients with IL-1 antagonist-responsive auto-inflammatory disorders was analysed in order to compare it to related complex disorders.

Results

Double-blind randomized controlled trials have demonstrated the efficacy of these treatments in cryopyrinopathies with dermatological involvement including chronic infantile neurological cutaneous and articular (CINCA) syndrome, Muckle-Wells syndrome and familial cold urticaria. Anakinra is the only treatment for Schnitzler syndrome that is almost constantly efficacious, even in refractory disease, as attested by numerous case reports. It is also efficacious in the treatment of patients with adult-onset Still disease and systemic juvenile arthritis. Neutrophilic dermatoses constitute the cutaneous hallmark of IL-1-responsive auto-inflammatory disorders, and neutrophilic dermatoses could thus form an indication for this treatment. However, to date, only 9 reports have been published showing efficiency in patients with Sweet syndrome, in one case of neutrophilic panniculitis, and in two cases of pustular psoriasis. Anakinra appears less efficacious in patients with pyoderma gangrenosum.

Conclusion

IL-1 antagonists are a first-line treatment in patients with Schnitzler syndrome and cryopyrinopathies. They could become important alternatives in patients with acute and febrile neutrophilic dermatoses either unresponsive to or with contraindications to conventional treatments, but this requires confirmation by further clinical trials.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladies auto-inflammatoires, Dermatoses neutrophiliques, Neutrophiles, Anti-IL-1, Anakinra, Cryopyrinopathies, NLRP3

Keywords : Auto-inflammatory diseases, Neutrophilic dermatoses, Anti-IL-1, Anakinra, Cryopyrinopathies, NLRP3


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° 6-7

P. 459-467 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractérisation comparative des trois formes de leishmaniose cutanée endémiques en Tunisie
  • K. Aoun, I. Ben Abda, N. Bousslimi, J. Bettaieb, E. Siala, R. Ben Abdallah, R. Benmously, A. Bouratbine
| Article suivant Article suivant
  • Vitiligo post-greffe thymique chez un enfant porteur d’un déficit en Foxn1
  • E. Levy, B. Neven, N. Entz-Werle, B. Cribier, D. Lipsker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.