Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arthrose du coude - 21/06/12

Doi : 10.1016/j.monrhu.2011.11.011 
Bernard Mazières a, , Pierre Mansat b
a Centre de rhumatologie, institut locomoteur des hôpitaux de Toulouse, université Paul-Sabatier, Toulouse III, CHU Purpan, pavillon J.-Laporte, 1, place du Dr-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Service d’orthopédie-traumatologie, institut locomoteur des hôpitaux de Toulouse, université Paul-Sabatier, Toulouse III, CHU Purpan, 1, place du Dr.-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le coude est rarement touché par l’arthrose. Celle-ci s’observe surtout chez l’homme de la cinquantaine. Ces arthroses sont le plus souvent secondaire à des traumatismes, une chondromatose synoviale ou une polyarthrite. Pour les formes post-traumatiques il peut s’agir de traumatismes majeurs (fractures, luxation) ou de microtraumatismes professionnels ou sportifs. Cliniquement, cette arthrose se caractérise par un enraidissement progressif et des douleurs d’allure mécanique, de possibles blocages par corps étrangers et une compression du nerf ulnaire dans la gouttière rétro-olécranienne. La radiographie standard montre que cette arthrose prédomine sur le compartiment externe (huméro-radial) et que les ostéophytes sont plus marqués que le pincement, plus tardif. Des corps étrangers sont souvent observés. Le traitement médical classique (antalgiques, AINS) est toujours de mise en première intention, aidé éventuellement d’une d’infiltration de stéroïdes. La chirurgie est rarement conservatrice et alors plus volontiers arthroscopique que par arthrotomie. Un débridement articulaire conjugue synovectomie articulaire, résection des ostéophytes, ablation des corps étrangers et nécessite éventuellement une libération du nerf ulnaire associée ou non à une transposition. Le plus souvent la seule solution chirurgicale efficace reste arthroplastique. En cas de raideur majeure et d’arthrose avancée une arthroplastie d’interposition peut être proposée avant la soixantaine, une prothèse totale du coude après cet âge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Osteoarthritis (OA) of the elbow is a rare condition affecting predominantly middle-aged men. The risk factors are mainly traumas (fractures or dislocation) or occupational or sport overuse. In practice, progressive limited movement and pain at use, eventually with episodes of locking and ulnar nerve irritation, characterize elbow OA. Standard X-rays show the radiohumeral compartment is involved first and depict the osteophytes while narrowing of the joint space is delayed. Loose bodies are frequently observed. Medical treatment usually combined analgesics, NSAIDs and eventually steroid intra-articular injection. Surgery is proposed (either open surgery or arthroscopy) with arthroplastic procedures (debridement of osteophytes and removal of loose bodies±decompression of the ulnar nerve). In case of advanced OA, interposition arthroplasty should be performed before 60s and total elbow replacement after.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthrose, Coude

Keywords : Osteoarthritis, Elbow


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 188-192 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les prothèses de coude dans la polyarthrite rhumatoïde
  • François Moutet, Denis Corcella, Alexandra Forli, Marie Loret
| Article suivant Article suivant
  • Orthèses et ergothérapie dans les affections rhumatologiques de la main et du poignet
  • Marie-Martine Lefèvre-Colau, Servane Esnouf, Shiraz Seri, Serge Poiraudeau, François Rannou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.