Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Troubles sphinctériens urinaires - 14/08/12

[1-1100]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(12)49380-2 
B. Claudon : Chef de clinique, G. Robain  : Chef de service
Service de rééducation neurologique, Hôpital Rothshild, 5, rue Santerre, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les troubles sphinctériens urinaires sont fréquents et sont dus à une pathologie d'organe (trouble de la statique pelvienne, adénome de prostate) ou neurologique. Ils sont également un des premiers stigmates du vieillissement et marquent une entrée dans la fragilité chez la personne âgée. Ils peuvent être la conséquence de dysfonctionnements du cycle vésical altérant la phase de continence et/ou la phase de miction dont l'équilibre est sous le contrôle du système nerveux végétatif (sympathique thoracique et parasympathique sacré) et somatique (nerf pudendal, racines sacrées). Ils ont des conséquences fonctionnelles majeures avec un retentissement important sur la qualité de vie. L'incontinence urinaire avec ses différents visages est le plus fréquent de ces troubles devant la dysurie. L'interrogatoire a une place importante dans la démarche diagnostique et doit être complété par un catalogue mictionnel qui se révèle indispensable par les éléments qu'il apporte. Les questionnaires de symptômes fonctionnels ont également une place privilégiée afin de quantifier le retentissement sur la qualité de vie. Constitué d'une débitmétrie, d'une cystomanométrie et d'une profilométrie, le bilan urodynamique a l'avantage d'apporter une réponse à la plupart des situations complexes et de mettre en place une réponse thérapeutique adaptée lorsqu'un traitement de première ligne ne s'est pas montré efficace. Ainsi, le médecin traitant peut conduire sa démarche diagnostique avec les premiers éléments cliniques et paracliniques et peut demander un avis spécialisé avec un bilan urodynamique en cas d'atypie. Actuellement, on dispose de moyens thérapeutiques efficaces qui peuvent être mis en place de manière optimale après un bilan étiologique adapté aux symptômes urinaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Troubles vésicosphinctériens, Pathologie fonctionnelle, Catalogue mictionnel, Incontinence urinaire, Hyperactivité détrusorienne, Bilan urodynamique


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Troubles de la mémoire
  • F. Mahieux-Laurent
| Article suivant Article suivant
  • Troubles transitoires de la parole
  • I. Viakhireva-Dovganyuk, S. Timsit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.