Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fractures récentes de l'extrémité proximale des deux os de l'avant-bras de l'adulte - 20/08/12

[14-043-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(12)58596-7 
T. Fabre  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, C. Tournier : Praticien hospitalier
Service d'orthopédie-traumatologie, Unité de pathologie des membres, Hôpital Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 4

Résumé

Le traitement des fractures proximales des deux os de l'avant-bras doit être intégré dans une prise en charge globale des lésions potentiellement associées de l'articulation du coude. La connaissance de l'anatomie et de la biomécanique du coude permet d'adapter la prise en charge thérapeutique. L'extrémité proximale de l'ulna intervient dans la stabilité antéropostérieure par l'intermédiaire du crochet olécranocoracoïdien, mais aussi dans la stabilité frontale en varus par l'intermédiaire de la facette antéromédiale de la coronoïde. Elle agit en synergie avec la tête radiale, les structures capsuloligamentaires latérale et médiale. Le traitement repose sur une analyse complète des lésions intéressant l'ulna proximal en recherchant une atteinte de l'olécrane, de la coronoïde et une éventuelle extension métaphysaire. Il faut savoir identifier des atteintes associées de la tête radiale et analyser les rapports des articulations radiocapitulum et radio-ulnaire proximale. Pour une fracture isolée de l'olécrane, une ostéosynthèse par haubanage dans les fractures simples ou par plaque pour les fractures comminutives donne globalement de bons résultats. Si la fracture présente une extension métaphysaire ou s'il existe des lésions associées, une ostéosynthèse par plaque est recommandée. Dans les lésions de l'apophyse coronoïde, il faut , en cas d'instabilité, réaliser une ostéosynthèse du complexe coronoïde-brachial antérieur ; une fracture associée de la tête radiale ne doit pas conduire à sa résection. Il faut soit assurer une ostéosynthèse, soit réaliser un remplacement prothétique pour assurer la stabilisation externe de l'articulation. Une réparation des éléments ligamentaires et musculaires sur l'épicondyle latéral permet d'assurer la stabilité postérolatérale. À ce stade, si une instabilité persiste, un fixateur externe articulé assure la stabilité du coude ; la réparation du ligament collatéral médial est discutée. En respectant ce schéma de prise en charge chirurgicale, la mobilisation postopératoire peut se faire rapidement sur une articulation stable dans le but d'obtenir des résultats fonctionnels satisfaisants et de diminuer le risque de complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fracture de la coronoïde, Lésion de Monteggia, Fracture du radius proximal, Luxation complexe du coude, Fracture de l'ulna proximal


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Luxations du coude
  • P. Mansat, N. Bonnevialle
| Article suivant Article suivant
  • Fracture diaphysaire des deux os de l'avant-bras de l'adulte
  • F. Weppe, D. Guignand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.