Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pemphigoïde bulleuse du nourrisson - 08/09/12

Doi : 10.1016/j.annder.2012.05.011 
M. Barreau a, , A. Stefan a, J. Brouard b, C. Leconte c, C. Morice a, F. Comoz d, L. Verneuil a
a UFR de médecine, service de dermatologie, université de Caen Basse-Normandie, centre hospitalier universitaire de Caen, avenue Georges-Clemenceau, 14033 Caen cedex 9, France 
b UFR de médecine, service de pédiatrie, université de Caen Basse-Normandie, centre hospitalier universitaire de Caen, avenue Georges-Clemenceau, 14033 Caen cedex 9, France 
c Cabinet de dermatologie, 20, place Saint-Sauveur, 14000 Caen, France 
d UFR de médecine, service d’anatomopathologie, université de Caen Basse-Normandie, centre hospitalier universitaire de Caen, avenue Georges-Clemenceau, 14033 Caen cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La pemphigoïde bulleuse (PB), dermatose bulleuse auto-immune fréquente chez le sujet âgé, reste une maladie rare chez l’enfant. Quelques cas infantiles de survenue post-vaccinale ont été décrits. Nous rapportons un nouveau cas de PB survenu après une première vaccination chez un nourrisson.

Observation

Une enfant âgée de trois mois présentait brutalement une éruption bulleuse à début palmoplantaire, associée à des lésions pseudo-urticariennes des cuisses, du thorax et de l’abdomen. Cette éruption survenait 15jours après une première vaccination par Infanrix Quinta® et Prévenar®. L’histologie et l’immunofluorescence cutanées montraient un clivage dermo-épidermique associé à des dépôts d’IgG et de C3 le long de la basale épidermique, caractéristiques de la PB. La recherche d’anticorps sériques antimembrane basale était négative. Un traitement par dermocorticoïde permettait une rémission clinique après cinq semaines. La poursuite du calendrier vaccinal n’a pas entraîné de nouvelle poussée.

Discussion

La présentation clinique de la PB chez l’enfant diffère de celle de l’adulte, notamment par la prédominance de lésions palmoplantaires chez l’enfant de moins d’un an et par l’existence d’atteintes muqueuses chez l’enfant plus âgé. Les données histologiques restent cependant identiques. Le déclenchement de cette maladie par un antigène vaccinal a été suggéré. Dans la plupart des cas cependant, la poursuite de la vaccination n’entraîne pas de récidive. De plus, cette maladie est très rare dans l’enfance, alors que les vaccinations y sont très fréquentes, ce qui est en faveur d’une association fortuite.

Conclusion

La PB est un diagnostic à évoquer devant toute éruption bulleuse de l’enfant, notamment en cas d’atteinte palmoplantaire. Il s’agit d’une affection bénigne, résolutive sous traitement, généralement en moins d’un an. Les données actuelles ne permettent pas d’incriminer les vaccins dans l’induction de la PB de l’enfant et suggèrent qu’il n’y a pas de contre-indication à la poursuite du calendrier vaccinal chez les enfants atteints.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Bullous pemphigoid (BP) is a form of autoimmune bullous disease commonly seen in adults but rare amongst children. Only a few cases have been described in children after vaccination. This article reports a new case of BP that occurred in an infant after a first vaccination.

Patients and methods

A 3-month-old girl presented a bullous eruption 2 weeks after a first injection of Infanrix Quinta® and Prevenar®. The eruption began on her palms and soles. It was associated with urticaria-like lesions on her thighs, chest and abdomen. A histological skin examination and direct immunofluorescence showed dermal-epidermal cleavage and IgG and C3 deposits in the epidermal basement membrane zone, which are typical features of BP. No antibodies against basement membrane were seen. Clinical remission was observed after 5 weeks of treatment with dermal-corticosteroids. Resumption of the vaccination schedule did not induce any recurrence of the disease.

Discussion

The clinical presentation of BP amongst children differs from that seen in adults, notably in terms of the predominance of palmoplantar lesions in children aged less than 1 year. In addition, lesions on mucous membrane are more frequently reported amongst older children. Histological findings are similar in all age groups. The outbreak of BP due to a vaccinal antigen appears hypothetical. However, continuation of the vaccination schedule did not induce any recurrence. Moreover, it is a rare disease amongst children despite the frequency of vaccinations in this population.

Conclusion

Childhood BP is a diagnosis that should be considered in any case of bullous eruption, in particular if the palms and soles are affected. It is a benign disease that resolves in less than a year under treatment. The current data do not incriminate vaccines in the outbreak of childhood BP and suggest that continuation of vaccination is not contraindicated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bulles, Enfant, Pemphigoïde, Vaccination

Keywords : Bullae, Child, Pemphigoid, Vaccination


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° 8-9

P. 555-558 - août 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome branchio-oculo-facial
  • F. Frascari, E. Bieth, P. Galinier, W. Just, J. Mazereeuw-Hautier
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité des diurétiques dans la prise en charge thérapeutique de la maladie de Morbihan : trois cas
  • R. Messikh, C. Try, B. Bennani, P. Humbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.