Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’intervention combinée greffe-cataracte - 12/09/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.06.002 
M. Muraine , J. Gueudry, A. Retout, O. Genevois
Service d’ophtalmologie, hôpital Charles-Nicolle, CHU de Rouen, 1, rue de-Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les pathologies cornéennes nécessitant une greffe sont régulièrement associées à une cataracte et imposent souvent une chirurgie combinée. La triple procédure associant kératoplastie transfixiante puis phacoexérèse et implantation dans le même temps est alors l’intervention de référence car elle permet une récupération visuelle en théorie plus rapide. Les conditions opératoires de cette chirurgie particulière doivent être connues en raison de la poussée vitréenne non compensée à ciel ouvert par la pression de la chambre antérieure. De nombreux opérateurs lui préfèrent une prise en charge en deux temps, la phacoémulsification étant réalisée plusieurs mois après la greffe, car la probabilité d’obtenir une emmétropie est alors beaucoup plus élevée. Plus récemment, l’engouement pour les greffes endothéliales a permis le développement de nouvelles triples procédures, principalement chez les patients présentant une cataracte et une dystrophie de Fuchs évoluée. L’intervention débute par la phacoémulsification, suivie par le changement de l’endothélium au travers d’une incision de 3 à 5mm. La récupération visuelle est donc bien plus rapide et plus élevée que celle d’une triple procédure classique. Il faut savoir cependant tenir compte en choisissant son implant d’une possible hypermétropie postopératoire lorsque les greffons sont préparés automatiquement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Corneal pathologies leading to keratoplasty are often associated with cataract and combined surgery is therefore mandatory. Triple procedure with penetrating keratoplasty and concurrent cataract extraction followed by intra ocular lens (IOL) implantation is usually the preferential choice because visual rehabilitation is theoretically more rapid. Surgeons have to be aware of surgical conditions during open-sky surgery because vitreous pressure is not counterbalanced by anterior chamber pressure. Today, many surgeons prefer non-simultaneous procedures with cataract surgery performed months after grafting because of the improvement in spherical refractive error. More recently, new triple procedures, Descemet’s stripping automated keratoplasty and concurrent cataract surgery have gained popularity, especially in patients with Fuchs dystrophy associated with cataract. Surgery starts with phacoemulsification, followed by endothelium exchange through a 3 to 5mm incision. Advantages against classic triple procedure are quick visual rehabilitation, fewer induced refractive errors, minimal postoperative discomfort and corneal integrity. Surgeons have to consider an eventual postoperative hyperopic shift secondary to corneal lenticule shape when choosing adequate intraocular lens.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cataracte/complications, Phacoémulsification, Greffes de cornée, Endothélium, Dystrophie de Fuchs

Keywords : Cataract/complications, Corneal transplantation/methods, Descemet membrane/surgery, Endothelium, Corneal/transplantation, Fuchs’ endothelial dystrophy/surgery, Lens implantation, Intraocular/methods, Phacoemulsification/methods, Postoperative complications


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 7

P. 546-554 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La chirurgie du cristallin combinée à la chirurgie de l’astigmatisme, incisions ou implants ?
  • J.-J. Saragoussi
| Article suivant Article suivant
  • Les chirurgies combinées de la cataracte et du glaucome
  • S. Milazzo, J. Touboul, D. Brémond-Gignac, E. Hachet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.