Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ectoparasitoses canines - 28/09/12

[DE 0900]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(12)58901-5 
M.-P. Callait-Cardinal  : Docteur vétérinaire, maître de conférences en parasitologie et maladies parasitaires
Vetagro-Sup, campus vétérinaire, 1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-l'Étoile, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 26
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 42

Résumé

Le contrôle des ectoparasitoses des animaux de compagnie ne se résume pas à l'administration systématique d'une « pipette » sur le dos de l'animal à une fréquence plus ou moins régulière. Il est fondamental pour le vétérinaire de bien connaitre à la fois les espèces parasites en cause, leur biologie, ainsi que les produits antiparasitaires disponibles actuellement, pour proposer aux propriétaires des protocoles de traitement et de prophylaxie adaptés au cas précis de leurs animaux. Même pour des parasites aussi « banals » que les puces, il est nécessaire de proposer un plan de lutte rigoureux et adapté, sous peine de démotiver le propriétaire face aux recontaminations constantes ou de nuire à l'animal lors d'administration déraisonnable de corticoïdes par exemple. Le vétérinaire doit, de plus, tenir compte des déplacements de plus en plus importants des animaux de compagnie et des modifications climatiques qui peuvent modifier la situation épidémiologique actuelle pour certains ectoparasites et pour les agents pathogènes qu'ils transmettent. Dans le cas des tiques par exemple, il est nécessaire de tenir compte de l'actualité des variations régionales de leur distribution et de notre impossibilité à contrôler l'infestation des hôtes sauvages. Enfin, le praticien doit aussi se tenir informé des nouvelles données issues de la recherche : par exemple, le concept de la « piqûre de puce unique » capable de déclencher une dermatite par allergie aux piqûres de puces n'est plus vraiment d'actualité puisque maintenant on cherche plutôt une infestation minimale et une limitation optimale des repas sanguins dans le contrôle de cette allergie. L'oubli de ces différents facteurs est davantage à l'origine des échecs thérapeutiques dont se plaignent les propriétaires que l'inefficacité ou les résistances vis-à-vis des molécules elles-mêmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Acariens, Insectes, Chien, Gales, Pseudo-gales, Entomoses, Démodécies


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Examens complémentaires en dermatologie du chien et du chat
  • G. Bourdoiseau, D. Pin
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome dermatite atopique canine
  • P. Prélaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.