Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects évolutifs de la rétine en coupe OCT spectral domain lors des oblitérations artérielles rétiniennes - 09/10/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.04.008 
P.-L. Cornut , J. Bieber, S. Beccat, V. Fortoul, M. Poli, A. Feldman, P. Denis, C. Burillon
Service d’ophtalmologie, université Lyon-1, hospices civils de Lyon, hôpital Edouard-Herriot, CHU de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les oblitérations artérielles rétiniennes sont de diagnostic positif et de suivi essentiellement clinique. L’apport de la tomographie en cohérence optique spectral domain (OCT SD) dans cette affection n’est actuellement pas codifié.

Objectifs

Rapporter l’aspect en coupes OCT SD de la rétine à la phase aiguë, puis lors du suivi des patients atteints d’oblitération de l’artère centrale de la rétine (OACR) ou de l’une de ses branches (OBAR).

Patients et méthodes

Les patients hospitalisés à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon pour occlusions artérielles rétiniennes (OAR) entre juin et septembre 2009 ont été inclus prospectivement après information et recueil de leur consentement éclairé. Une OCT SD maculaire ou centrée sur le territoire occlus a été réalisée chez chaque patient à l’admission, au cours de l’hospitalisation, à un mois et à trois mois à l’aide du Cirrus® (Carl Zeiss Meditec, Allemagne). Les épaisseurs et la réflectivité des différentes couches rétiniennes ont été analysées et comparées à celles de l’œil adelphe.

Résultats

Quatorze patients ont été inclus, sept OACR, six OBAR et un occlusion isolée d’une l’artère cilio-rétinienne (ACR). Une augmentation de l’épaisseur et de la réflectivité des couches internes (sous dépendance de la vascularisation rétinienne) a été retrouvée à l’admission au niveau du territoire occlus. Cet aspect persistait au cours des premiers jours pour laisser place à un amincissement progressif des couches rétiniennes internes chez tous les patients à partir du premier mois et atteindre une réduction d’épaisseur marquée au troisième mois. Dans un cas où l’OACR était liée à une atteinte de l’artère ophtalmique et où la circulation ciliaire était donc également occluse, l’OCT initiale mettait en évidence un épaississement rétinien global qui concernait à la fois les couches rétiniennes internes et externes.

Discussion

Cette étude démontre que l’œdème intracellulaire rétinien anoxique secondaire aux OAR objectivés en histologie, apparaît en OCT sous la forme d’un épaississement des couches rétiniennes internes dès le stade initial de la maladie, laissant place à des zones atrophiques visibles en OCT à partir du premier mois (stade de « pseudo-normalisation » du profil) nettement individualisables au troisième mois.

Conclusion

L’OCT SD est utile au diagnostic positif des patients atteints d’occlusion artérielle rétinienne. Cet examen est particulièrement contributif lorsque le patient consulte à distance de l’épisode aigu et que le blanchiment anoxique rétinien n’est plus visible lors de l’examen du fond d’œil.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Retinal artery occlusions are a straightforward, essentially clinical diagnosis. The role of spectral domain ocular coherence tomography (SD-OCT) in this condition is not well described.

Purpose

Anoxic retinal edema develops in the acute phase of retinal artery occlusion (RAO) followed by a regressive phase giving way to retinal atrophy. The purpose of the study was to determine dynamics of theses retinal changes in central retinal artery occlusion (CRAO) and branch retinal artery occlusion (BRAO) using spectral domain optical coherence tomography (SD-OCT).

Patients and methods

A prospective study of patients hospitalized at Hôpital Edouard-Herriot de Lyon between June and September 2009 was performed after patient education and informed consent. Retinal thickness of patients with central retinal artery occlusion (CRAO), branch retinal artery occlusion (BRAO) or cilio-retinal artery occlusion was measured centered on the macula or on the site of occlusion with spectral domain optical coherence tomography (SD-OCT) using Cirrus® (Carl Zeiss Meditec, Germany) upon admission, throughout hospitalization, at 1 month and at 3 months. Thickness and reflectivity of the various retinal layers were compared with the fellow eye.

Results

Fourteen patients were included (seven CRAO, six BRAO and one cilio-retinal artery occlusion). SD-OCT in the acute phase showed retinal thickening and increased reflectivity confined to the inner retinal layers supplied by the retinal circulation with decreased reflectivity from the photoreceptor and retinal pigment epithelial layers secondary to a shadowing effect in the affected area. These changes subsequently resolved at 1 month and gave way to a marked thinning of the inner retinal layers by 3 months. In one case of CRAO associated with an ophthalmic artery occlusion and consequent occlusion of the ciliary circulation as well, initial OCT revealed complete retinal thickening involving both the inner and outer layers.

Discussion

This study demonstrates that the anoxic intracellular edema resulting from retinal artery occlusions (RAO) observed histologically appears on OCT as a thickening of the inner retinal layers in the acute stage of the condition, giving way to atrophic areas starting at approximately 1 month (“pseudonormalization”) and becoming clearly atrophic at 3 months.

Conclusion

SD-OCT is useful in the diagnosis of RAO, especially if the patient is seen later in the disease process, when the ischemic retinal whitening is no longer present on fundus exam.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Oblitération de l’artère centrale de la rétine (OACR), Oblitération de branche d’artère de la rétine (OBAR), Tomographie en cohérence optique spectral domain (OCT SD), Épaisseur de la rétine

Keywords : Central retinal artery occlusion (CRAO), Branch retinal artery occlusion (BRAO), Spectral domain optical coherence tomography (SD-OCT), Retinal thickness


Plan


 Communication orale présentée lors du 116e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2010.


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 8

P. 606-613 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cataractes congénitales : correction de l’aphaquie par lentilles de contact rigides
  • C. Loudot, F. Jourdan, C. Benso, D. Denis
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité d’un traitement prophylactique hypotonisant dans l’hypertonie oculaire induite après injections intravitréennes
  • H. El Chehab, A. Le Corre, J.-M. Giraud, G. Ract-Madoux, B. Swalduz, C. Dot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.