Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Coup de chaleur d'exercice - 16/10/12

[36-726-F-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(12)59050-X 
L. Bourdon  : Médecin, professeur de recherche du service de santé des Armées, chef de département, N. Koulmann : Médecin, professeur agrégé du service de santé des Armées, chef d'unité de recherche, F. Canini : Médecin, professeur agrégé du service de santé des Armées, chef d'unité de recherche, S. Banzet : Médecin, praticien certifié de recherche du service de santé des Armées, chercheur, A.-X. Bigard : Médecin, professeur agrégé du service de santé des armées, directeur-adjoint
Institut de recherche biomédicale des armées, BP 73, 91223 Brétigny-sur-Orge cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 4

Résumé

Le coup de chaleur d'exercice est un accident survenant le plus souvent chez des sujets jeunes, en bonne santé préalable, engagés dans des épreuves sportives ou des activités professionnelles (militaires, industrielles, agricoles, etc.) imposant un effort intense et prolongé réalisé en environnement contraignant. Il commence par une défaillance générale associant des troubles de la conscience à une hyperthermie supérieure à 40°C et se poursuit, après un intervalle libre de quelques heures, par un syndrome de réponse inflammatoire systémique conduisant à une défaillance multiviscérale dans laquelle l'encéphalopathie prédomine. La prise en charge immédiate doit comporter la prévention des convulsions et de l'inhalation bronchique et un refroidissement efficace, par bain froid ou aspersion d'eau et aération énergique de la peau. En effet, un refroidissement effectif et rapide réduit très sensiblement le risque d'évolution vers la phase secondaire des complications viscérales ainsi que leur gravité. Ce refroidissement doit être maintenu jusqu'à ce la température corporelle profonde soit redescendue de façon significative, y compris dans le moyen de transport et dans le service médical d'urgence d'évacuation s'il y a lieu. La physiopathologie de cette affection est encore mal comprise. Elle peut être liée à des affections favorisantes chroniques, cutanées ou musculaires, mais dans un nombre limité de cas. En conséquence, sa prévention repose principalement sur l'exclusion des facteurs de risque tels que des conditions climatiques difficiles, un habillement inadapté, la fatigue ou une infection banale des voies aériennes supérieures, d'une part, et sur la préparation médicale des activités à risque et l'information de toutes les personnes impliquées (sportifs, organisateurs, médecins), d'autre part.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hyperthermie, Défaillance multiviscérale, Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SIRS), Coagulation intravasculaire disséminée


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hémorragies digestives non traumatiques de l'adulte
  • D. Pateron, J.-L. Pourriat, N. Carbonell, X. Dray
| Article suivant Article suivant
  • Règles de compatibilité et accidents immunologiques de la transfusion sanguine
  • R. Courbil, A.-C. Manteau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.