Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’étude des modifications de surface osseuse dans les sciences forensique et archéo-anthropologique : perspective bibliométrique - 26/11/12

Doi : 10.1016/j.medleg.2012.08.002 
S. Kacki a, , b , P. Georges b, c
a INRAP, ZI de la Pilaterie, 11, rue des Champs, 59650 Villeneuve-d’Ascq, France 
b PACEA, UMR 5199, anthropologie des populations passées et présentes, université Bordeaux 1, bâtiment B8, avenue des Facultés, 33405 Talence cedex, France 
c INRAP, ZAC Albasud, impasse de Lisbonne, Lieu-dit Lamolle Sud, 82000 Montauban, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Pouvant relever d’actes de violences ou d’atteintes post-mortem, les modifications de surface osseuse (MSO) représentent un sujet d’étude intéressant tant l’archéologie que la médecine légale. Afin d’évaluer les tendances actuelles de la recherche sur le sujet dans ces deux disciplines, une analyse bibliométrique recensant les publications traitant de MSO a été réalisée. Cinq des principales revues forensiques et archéologiques ont été analysées sur une période de dix ans (2001–2010). L’objectif de l’étude était, d’une part, de caractériser les spécificités de la recherche dans chaque domaine et, d’autre part, de mettre en exergue l’utilité potentielle des données issues de l’archéologie pour la médecine légale. Les résultats illustrent l’importante quantité de données concernant la morphologie des MSO publiées dans la littérature archéologique. Tandis que la plupart des études forensiques traite de lésions causées par des armes à feu ou des instruments contondants, de nombreuses études archéologiques traitent des MSO produites par des instruments tranchants. Une large part de ces études concerne des traces de découpe liées au décharnement et au démembrement des corps. Ces résultats soulignent l’intérêt des collaborations entre médecins légistes et archéo-anthropologues pour l’étude des corps squelettisés en contexte forensique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

As they can result from inter-human violence and post-mortem mutilations, bone surface modifications (BSM) represent an interesting subject of study both in archaeology and in forensic science. To assess the current research trends in both these disciplines, a bibliometric analysis recoding publications dealing with BSM was carried out. Five leading journals in forensic and archaeological sciences were analysed for a 10-year period (2001–2010). The aims were twofold: firstly, to characterise the research peculiarity in each domain, and secondly, to shed light on the usefulness of osteoarchaeological data for scholars working in the field of forensic sciences. The results illustrate the large amount of data regarding BSM morphology in the archaeological literature. While most of the forensic studies deal with gunshot wounds and blunt force injuries, many archaeological studies relate to BSM produced by sharp instruments. A broad part of these works concerns cut marks linked to defleshing and dismembering of bodies. These findings highlight the usefulness of collaboration between forensic practitioners and anthropologists for the study of skeletonised bodies from forensic contexts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bibliométrie, Anthropologie forensique, Ostéo-archéologie, Violence, Traces de découpe, Démembrement

Keywords : Bibliometry, Forensic anthropology, Osteoarchaeology, Violence, Cut marks, Dismembering


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 4

P. 170-178 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles cognitifs et comportements violents chez les sujets souffrant de schizophrénie : revue de la littérature
  • R. Padovani, M. Adida, R. Richieri, C. Lançon
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Huntington et actes médico-légaux
  • I. Sejil, D. Becheikh, M. Ben Djebara, A. Gargouri, R. Gouider, R. Ridha

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.