Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion des interactions médicamenteuses par le pharmacien hospitalier : enquête sur les outils documentaires employés et expression du ressenti - 14/12/12

Doi : 10.1016/j.phclin.2012.04.009 
B. Charpiat a, , 1, 2 , C. Bornet b, 1, 2, O. Bourdon c, 1, 3, J. Grassin d, 1, 2, X. Dode e, 1, 3, J. Calop f, 1, 2, 3
a Service pharmaceutique, hôpital de la Croix-Rousse, 103, Grande-rue-de-la-Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France 
b Service pharmaceutique, hôpital de la Conception, 147, boulevard Baille, 13005 Marseille, France 
c Service pharmaceutique, hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75935 Paris, France 
d Service pharmaceutique, Logipôle Trousseau, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours, France 
e Service pharmaceutique, groupement hospitalier Est, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron, France 
f Service pharmaceutique, centre hospitalo-universitaire de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Déterminer les outils documentaires utilisés par les pharmaciens hospitaliers pour la gestion des interactions médicamenteuses (IAM) et connaître le ressenti qu’ils éprouvent pour cette problématique dans le cadre de l’analyse des prescriptions médicamenteuses.

Matériel et méthode

Un questionnaire a été diffusé aux adhérents de la Société française de pharmacie clinique (SFPC) et aux pharmaciens hospitaliers inscrits sur la liste de diffusion de l’Association pour le développement d’Internet en pharmacie hospitalière.

Résultats

Deux cent quatre-vingt-onze pharmaciens ont répondu. La base de données Theriaque et le dictionnaire Vidal apparaissent comme les outils les plus répandus et les plus utilisés en première intention. Plus des trois quarts des participants se sentent à l’aise ou très à l’aise pour citer les médicaments impliqués et décrire l’effet d’une IAM. Respectivement 76 %, 75 %, 59 %, 72 % et 57 % des répondeurs se sont déclarés peu ou pas à l’aise pour décrire le délai de survenue, son intensité, et en coter la gravité, préciser le niveau de preuves à partir des données de la littérature, et proposer la ou les mesures à mettre en œuvre. Respectivement 68 %, 56 %, 30 % et 21 % des participants pensent qu’ils pourraient être plus à l’aise dans le domaine des IAM au moyen de la formation continue, en procédant à un travail de lecture plus régulier, par l’acquisition d’un logiciel qui analyse automatiquement les IAM ou en acquérant un outil documentaire supplémentaire.

Conclusion

La mise en place d’un programme de formation continue sur la gestion des IAM en routine clinique apparaît nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To examine the documentation tools used by hospital pharmacists for detection and management of drug-drug interactions (DDI) and to estimate their feelings to handle easily this issue in the context of the drug prescriptions analysis.

Material and method

A questionnaire was sent to members of the Société Française de Pharmacie Clinique and hospital pharmacists included on the mailing list of the professional website of Association pour le Développement d’Internet en Pharmacie Hospitalière.

Results

Two hundred and ninety-one pharmacists responded with an average of 16 years of professional experience. The Theriaque database and the Vidal dictionary appear as the most common and widely used as first line tool. More than three quarters of the participants feel comfortable or very comfortable to name the drugs involved in DDI and describe the effect. Respectively 76%, 75%, 59%, 72% and 57% of respondents expressed little or no ease to describe its time to onset, its intensity, to rate the potential severity, to specify the level of evidence supported by literature, and to propose the measures to be implemented. 68%, 56%, 30% and 21% of participants thought they might be more comfortable in the field of drug interactions through continuing education, by performing a more regular reading work, by the acquisition of software that automatically analyzes drug interactions and by acquiring an additional documentary tool respectively.

Conclusion

The establishment of a continuing education program on management of drug-drug interactions in clinical routine is necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Interaction médicamenteuse, Base de données, Questionnaire, Besoin de formation, Formation initiale, Formation continue

Keywords : Drug-drug interactions, Survey, Educational needs assessment, Data base, Undergraduate education, Continuing education


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 47 - N° 4

P. 230-237 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Forme galénique adaptée et forme galénique adaptable
  • F. Lagrange
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des pratiques de prescription du rituximab en rhumatologie
  • M. Stève-Dumont, M. Chemin, O. Taouss, L. Vergely

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.