Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hallucinations de l'enfant et de l'adolescent - 18/01/13

[37-201-G-20]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(13)58150-8 
R. Jardri a, , F. Bonelli a, F. Askenazy b, N. Georgieff c, P. Delion a
a Service de pédopsychiatrie, Département de psychiatrie infantojuvénile, Pôle de psychiatrie, addictologie et médecine légale, Hôpital Fontan, Centre hospitalier régional universitaire de Lille, rue André-Verhaeghe, 59037 Lille cedex, France 
b Service de pédopsychiatrie, Hôpital Lenval, Centre hospitalier universitaire de Nice, 57, avenue de la Californie, 06200 Nice, France 
c Service universitaire de pédopsychiatrie, Centre hospitalier du Vinatier, 95, boulevard Pinel, 69500 Bron, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Longtemps considérées comme difficilement accessibles au clinicien du fait de la richesse imaginative de l'enfant, les hallucinations précoces constituent pourtant une des manifestations psychiques les plus fréquentes en pédopsychiatrie, comme au cours du développement normal. Ces expériences, une fois distinguées des processus maturatifs bénins, tels que les compagnons imaginaires, peuvent témoigner de la présence de troubles organiques, psychosociaux ou psychiatriques constitués. Le maintien dans le temps de l'hallucination, couplé à d'autres troubles du développement, comme de faibles capacités de théorie de l'esprit, nécessite une prise en charge adaptée, mais néanmoins justement dosée, afin d'éviter toute prescription systématique d'antipsychotique face à ce seul symptôme. L'articulation fine entre théorie psychodynamique, psychopathologie cognitive et imagerie développementale apporte aujourd'hui un éclairage nouveau sur les mécanismes à l'origine de ces expériences hautement subjectives. Il est aujourd'hui indispensable de pouvoir procéder à une exploration rigoureuse du phénomène hallucinatoire en population pédiatrique afin d'adopter une stratégie de prise en charge adaptée et fondée sur les preuves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hallucinations, Compagnon imaginaire, Psychose de l'enfant, Psychopathologie psychodynamique, Psychopathologie cognitive, Évaluation psychométrique


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Trouble du spectre de l'autisme chez l'enfant
  • A. Baghdadli, J. Majorel, F. Grossmann
| Article suivant Article suivant
  • Schizophrénies à début précoce
  • N. Dumas, O. Bonnot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.