Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réforme pédagogique et « e-learning » pour le concours de première année à la faculté de médecine de Grenoble : satisfaction des étudiants et des enseignants - 08/02/13

Towards a pedagogical e-learning approach to improve preparation for medical school curriculum in Grenoble: Results over the 10 last years

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.02.051 
Pierre Gillois 1, , 2 , Daniel Pagonis 1, 2, Jean-Philippe Vuillez 2, 3, Jean-Luc Bosson 1, 2, Jean-Paul Romanet 2, 3
1 UJF-Grenoble 1, CNRS, TIMC-IMAG UMR 5525, Themas, 38041 Grenoble, France 
2 Université médicale virtuelle francophone, UMVF, http://www.umvf.org, France 
3 Faculté de médecine, direction des études médicales, UJF-Grenoble 1, Grenoble, France 

Pierre Gillois, faculté de médecine, Pavillon Taillefer, laboratoire TIMC-IMAG (UMR5525 UJF/CNRS), 38706 La Tronche cedex, France.

Summary

Introduction

Before 2005, at Grenoble, the teaching of the first year of medicine satisfied neither the students, nor the teachers anxious to exempt a correctly targeted effective teaching.

Methods

By 2006, the Grenoble-native teaching method was reformed in-depth with the introduction of information and communication technology (ICT) in education. Each sequence was over 4 weeks connecting: self- learning using multi-media resources, questions submitted online, meetings with teaching staff for interactive question-answer sessions in the presence of the teacher,) tutorials animated by older students for Multiple Choice Question (MCQ) training in preparation for the exams. The whole health formation was structured in 12 cycles of this same structured sequence. Since 2010, this method was extended from the faculty of medicine to the faculty of pharmacy and maieutic. Each year, more than1600 students, 40 teachers and 140 tutors are concerned. The ICT laboratory was responsible for the production of the multi-media support, of the management of the questions online, the collection and the treatment of the evaluations of the lesson by the students. It also took part in the preparation of the MCQ trainings and after each sequence, delivered to students their personal ranking.

Results

Staffs between teachers and students are organized for the 12 cycles. The teachers’ and students’ opinions were analyzed to evaluate the reforms and allow teaching methods to be adapted accordingly. The expressed satisfaction’ rate vary from 85% with more than 91% by students and teachers. The intensive use of new information and communication technologies is well accepted, by both sides: teachers and students. After each tutorial, students had their results and their rank, which are linked with the contest result. The mean of the 12 notes obtained during the tutorials is correlated with the note with the contest (R of Spearman=0.75). Student profiles at registration and success in the exams following the reform are described. The keys to success (e.g. social background, high school specialization) seem to be modified by the reform providing greater equality of opportunity between students.

Conclusion

Since 2006, the teachers have adopted this teaching reform. All the returns from the students but also the staff and the teachers, allowed us to improve teachings quality. This teaching reform modified the profiles and the characteristics of the students received with the contest as well as the nature of the factors of this success.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

À Grenoble, avant 2005, l’enseignement de la première année de médecine ne satisfaisait ni les étudiants, ni les enseignants soucieux de dispenser un enseignement efficace correctement ciblé.

Méthodes

Dès 2006, la méthode pédagogique grenobloise a été réformée en profondeur avec l’introduction des technologies informatiques et de communication (TIC). Chaque séquence était sur 4 semaines enchaînant : l’apprentissage personnel sur des supports multimédias de cours sonorisés, la possibilité de formuler des questions en ligne sur les cours, la participation aux groupes de Séance d’Enseignement Présentiel Interactif (SEPI) en présence de l’enseignant, le tutorat en petit groupe. Depuis 2010, cette méthode qui a été étendue à la première année commune des études en santé (PACES), concernait chaque année, 1600 étudiants, 40 enseignants et 140 tuteurs. L’ensemble des UE a été structuré en 12 cycles de cette même séquence. La cellule TICE était responsable de la production du support multimédia, de la gestion des questions en ligne, du recueil et du traitement des évaluations des enseignements par les étudiants. Elle participait à la préparation des entraînements tutorés et elle délivrait régulièrement aux étudiants leurs classements établis à partir de leurs résultats à chaque séquence.

Résultats

L’adhésion des enseignants a été totale dès 2006 avec 100 % des enseignants qui se sont impliqués dans la médiatisation des cours et le nouveau paradigme pédagogique. L’utilisation des TICE a permis un suivi de chaque cycle de l’étudiant et une évaluation des tuteurs et des enseignements. Des séances de concertation réunissant tous les acteurs permettent une synthèse de ces évaluations en temps réel. Selon leurs conclusions, des adaptations sont faites en cours d’année et aboutissent à des modifications plus profondes d’une année sur l’autre. Les étudiants avaient un classement continu de bonne valeur prédictive. Les taux de satisfaction exprimée tant sur l’organisation pédagogique que sur les outils mis à la disposition des étudiants varient de 85 % à plus de 91 %. La moyenne des 12 notes obtenues au cours du tutorat est corrélée avec la note au concours (r de Spearman=0,75). Il apparaît clairement que les facteurs de réussite au concours ont été modifiés par la réforme.

Conclusion

Depuis 6ans de fonctionnement, les enseignants ont adopté cette réforme pédagogique et se la sont appropriée. Les retours et les avis des étudiants sont constructifs et permettent d’introduire des améliorations d’année en année. En 2010 cette réforme a été étendue à la PACES avec succès. Cette réforme pédagogique a modifié les profils et les caractéristiques des étudiants reçus au concours ainsi que la nature des facteurs de cette réussite.

Ce qui était connu

Un nombre d’étudiants PACES en perpétuelle augmentation.
Une mauvaise prise en charge individuelle des étudiants en PACES.
Un concours qui ne remplit plus son rôle de formation.
Une logistique limitée (taille des amphithéâtres, horaire limités, manque d’enseignants…).

Ce qu’apporte l’article

Un nouveau paradigme pédagogique en 4 étapes (Cours médiatisés sur DVD et plateforme, formulation en ligne de questions, séance d’enseignement présentiel interactif et tutorat avec simulation au concours).
Modèles pédagogique ne nécessitant pas de grand amphithéâtre et permettant un suivi personnel des étudiants.
Un changement des caractéristiques des étudiants passant en P2.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. e44-e52 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complications carentielles suite à l’utilisation de « laits » végétaux, chez des nourrissons de deux mois et demi à 14 mois (quatre cas)
  • Diane Fourreau, Noël Peretti, Baptiste Hengy, Yves Gillet, Sonia Courtil-Teyssedre, Laure Hess, Irène Loras-Duclaux, Nicolas Caron, Capucine Didier, Fleur Cour-Andlauer, Sophie Heissat, Alain Lachaux, Étienne Javouhey
| Article suivant Article suivant
  • Effets indésirables émergents des inhibiteurs de la pompe à protons
  • Cindy Bourne, Bruno Charpiat, Nicolas Charhon, Camille Bertin, Aurore Gouraud, Christelle Mouchoux, Saadia Skalli, Audrey Janoly-Dumenil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.