Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Rééducation des dystonies - 22/02/13

[26-452-B-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(13)48473-6 
J.-P. Bleton a, b, c,  : PhD student, kinésithérapeute, S. Sangla d, e : Neurologue, ancien interne des Hôpitaux, ancien chef de clinique des Hôpitaux de Paris
a Unité James-Parkinson, Fondation ophtalmologique de Rothschild, 25-29, rue Manin, 75019 Paris, France 
b UMR 7287, Institut des sciences du mouvement E.-J.-Marey, CNRS et Université de la Méditerranée (Marseille II), 13288 Marseille cedex 09, France 
c Inserm U894, Université Paris-Descartes, Centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75674 Paris cedex 14, France 
d Clinique Bizet, 24, rue George-Bizet, 75016 Paris, France 
e Hôpital de la Salpêtrière, 91, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 19
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les dystonies se manifestent par des contractions musculaires involontaires soutenues responsables le plus souvent de mouvements répétitifs de torsion ou de postures anormales. Parmi les différentes formes de dystonies primaires généralisées, la dystonie DYT1 est la plus fréquente. La stimulation cérébrale profonde en a notablement modifié le pronostic. Les programmes de rééducation cherchent à répondre aux besoins physiques, sociaux et éducatifs du patient. Les dystonies cervicales sont les plus fréquentes des dystonies focales de l'adulte. Elles se présentent sous la forme tonique ou mobile. Le traitement de première intention est la toxine botulique à laquelle est associée la rééducation. Chaque dystonie cervicale a ses propres caractéristiques exigeant un traitement de rééducation spécifique. Dans la forme mobile, l'accent est mis sur la recherche de l'immobilité de la tête, dans la forme tonique sur la revalidation des muscles correcteurs. La crampe de l'écrivain est une dystonie de fonction survenant au cours d'une activité spécifique à savoir l'écriture. Elle se caractérise par des contractions anormales des muscles du membre scripteur, responsables de difficultés graphomotrices. La rééducation tient une place importante. Elle permet au patient de comprendre ses difficultés, de récupérer des sensations qu'il avait perdues et de corriger la façon de tenir son stylo ainsi que le positionnement du membre inscripteur. La rééducation des dystonies étant rarement prescrite isolément, les meilleurs résultats sont obtenus en associant les injections de toxine botulique. Le contenu, le rythme des séances, la durée des programmes et le temps nécessaire d'autorééducation restent à définir. Toutes les formes de dystonie focale ne tirent pas le même bénéfice de la rééducation ; les formes toniques obtiennent en général de meilleurs résultats que les formes mobiles ou tremblantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dystonie, Toxine botulique, Dystonie cervicale, Crampe de l'écrivain, Rééducation


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rééducation de la maladie de Parkinson
  • J.-P. Bleton, M. Ziégler
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation des accidentés vasculaires cérébraux. Bilan et prise en charge
  • Jean-Christophe Daviet, Pierre-Jean Dudognon, Jean-Yves Salle, Marguerite Munoz, Jean-Pierre Lissandre, Isabelle Rebeyrotte, Marie-Joëlle Borie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.