Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Humane killers : particularités lésionnelles des blessures crâniennes par pistolet d’abattage - 13/03/13

Doi : 10.1016/j.medleg.2012.10.001 
Y. Delannoy a, , b , V. Verhasselt a, b, G. Tournel a, b, R. Cornez a, b, T. Colard a, D. Gosset a, b, V. Hedouin a, b
a Faculté de médecine Henri-Warembourg, université de Lille Nord de France, institut de médecine légale et de médecine sociale de Lille, place de Verdun, 59045 Lille cedex, France 
b Clinique de médecine légale et de médecine en milieu pénitentiaire, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les pistolets d’abattage sont utilisés par les personnels d’abattoirs et les vétérinaires pour l’étourdissement d’animaux, de manière à ce que leur exécution secondaire se déroule sans résistance ni souffrance, ce que les Anglo-saxons dénomment humane killing. Ces armes, constituées de plusieurs éléments métalliques vissés entre eux, nécessitent pour fonctionner une charge de poudre, qui lors de sa percussion, propulse un cylindre vers l’extérieur afin de créer une lésion sur une cible en contact. Les auteurs proposent ici de présenter le cas d’un suicide complexe par pistolet d’abattage. L’autopsie mettait en évidence un orifice cutané de la région temporale ; un orifice osseux circulaire dont les berges, sur la table externe de la voûte du crâne étaient régulières mais, les berges sur la table interne étaient biseautées. Les lésions provoquées par les pistolets d’abattage présentent des caractéristiques pathognomoniques, que ce soit sur le plan cutané, osseux ou parenchymateux. Elles sont fonction des caractéristiques techniques de l’arme ou de son mode d’utilisation. Une connaissance de ces lésions par le médecin légiste est importante, pour permettre un diagnostic positif ou l’élimination d’un diagnostic différentiel (reproduction à première vue d’une lésion secondaire à un tir d’arme à feu classique réalisé à distance).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

“Humane killers” or captive-bolt guns are used by butchers and veterinarians for slaughtering animals humanely. These weapons represent a metal tube consists of several elements screwed together. They require a charge of powder, which at its percussion, propels a cylinder outwardly to create a lesion on a target in contact. The authors propose here to present the case of a complex suicide by a captive-bolt gun. The autopsy revealed a cutaneous orifice of the right temporal region, a circular hole bone whose edges, on the outer table of the skull were regular, but the edges on the inner table were beveled. Injuries caused by slaughterer’s guns show pathognomonic features, either on the skin, bone or parenchymal. They depend on technical characteristics of the weapon or its mode of use. Have knowledge of these lesions by the pathologist is important to allow a positive diagnosis or the elimination of a differential diagnosis (a special feature of these weapons is to reproduce at first sight a conventional distant gunshot wound).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pistolet d’abattage, Arme à feu, Orifice d’entrée, Voûte crânienne, Suicide

Keywords : Captive-bolt gun, Gunshot, Entrance wounds, Skull, Suicide


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 1

P. 38-44 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Organisation, méthodes et recherches en archéologie criminalistique à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. À propos de 20 ans d’expérience
  • F. Ducrettet, P. Georges, F. Nolot, J. Richebé, Y. Schuliar
| Article suivant Article suivant
  • La criminalisation des itinérants au Canada
  • S. Bergheul, L. Levesque, S. Pakzad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.