Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Percutaneous treatment of sciatica caused by a herniated disc: An exploratory study on the use of gaseous discography and Discogel® in 79 patients - 13/03/13

Doi : 10.1016/j.rehab.2013.01.006 
M. de Sèze a, , L. Saliba b, J.-M. Mazaux a
a EA 4136 handicap et système nerveux, service de MPR, unité de médecine orthopédique, hôpital Tastet-Girard, CHU de Bordeaux, université de Bordeaux Segalen, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Pharmacie des dispositifs médicaux stériles, hôpital Haut-Lévêque, avenue de Magellan, 33604 Pessac cedex France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Sciatica is a common disease; between 13% and 40% of the general population will experience at least one episode of sciatica due to spinal disc herniation and nerve root irritation. In some specialist centres, percutaneous intradiscal techniques can be applied as an intermediate measure between conservative treatment and surgery, with a view to avoiding the adverse events associated with surgical discectomy. Discogel® is a percutaneously implanted medical device for the treatment of lumbar sciatica due to a herniated disc. We performed an open, prospective, observational study in order to (a) determine whether the prior use of air disc manometry could limit the risk of nerve root irritation reportedly associated with nucleolysis and administration of Discogel® and (b) investigate the technique’s efficacy and safety.

Method

A total of 79 Discogel®-treated patients were systematically reviewed. A nurse anaesthetist evaluated each patient’s pain levels during the procedure itself. The therapist assessed the patient on inclusion and 8weeks after the Discogel® procedure. A third assessment was based on a telephone interview (by an independent assessor) at least 4months after the procedure.

Results

Pain levels immediately after the Discogel® procedure (1.7±2.0) were markedly lower than before the procedure (5.5±2.3). There were no complications. Two months after Discogel® administration, the initial pain level had fallen by an average of 74±34%. The outcome was quite stable over time (mean follow-up: 8months). At the end of the follow-up period, 60.7% of the patients were free of pain, 76% considered the treatment outcome to be good or very good, 74% had returned to work and 76% would recommend the treatment to a friend.

Conclusion

The favourable outcomes associated with the procedure should now be confirmed in a controlled trial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Entre 13 % et 40 % de la population générale présenteront au cours de leur vie un épisode de sciatique par conflit disco-radiculaire. Dans quelques centres spécialisés, les techniques percutanées intra-discales sont proposées. Leur objectif est de réduire les effets secondaires liés à la discectomie. Le Discogel® est un dispositif médical intra-discal utilisé dans ce contexte pour sécuriser davantage la procédure thérapeutique. Nous avons conduit une étude prospective observationnelle sur une série de 79 patients traités consécutivement : (a) pour observer la capacité d’une disco-manométrie aérique à réduire le risque d’irritation radiculaire décrit lors des nucléolyses et de l’utilisation du Discogel® (b) pour examiner l’efficacité et la tolérance de ce dispositif.

Patients et méthode

Un suivi systématique a été effectué chez les 79 premiers patients traités par Discogel® dans notre centre. Une infirmière anesthésiste procédait aux évaluations de la douleur en période périopératoire. Ces données étaient complétées par une évaluation clinique à huit semaines et téléphonique à plus de quatre mois.

Résultats

Le suivi périopératoire montre des intensités douloureuses moyennes qui diminuent rapidement (5,5±2,3 en préopératoire, 1,7±2,0 en postopératoire immédiat) et l’absence de complications. La douleur a diminué de 74±34 % deux mois après la procédure d’injection du Discogel®. Au terme de l’évaluation, 60,7 % des patients sont asymptomatiques, 76 % considèrent le traitement comme efficace, 74 % retrouvent leurs activités professionnelles et 76 % recommanderaient ce traitement à des proches.

Conclusion

Cette procédure et ces résultats méritent d’être confirmés lors d’une étude contrôlée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Sciatica, Nerve root irritation, Percutaneous technique

Mots clés : Lombosciatique, Conflit disco-radiculaire, Technique percutanée, Nucléolyse, Disco-manométrie aérique


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 2

P. 143-154 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Long-term transanal irrigation’s continuation at home. Preliminary study
  • J. Hamonet-Torny, J. Bordes, J.-C. Daviet, F. Dalmay, F. Joslin, J.-Y. Salle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.