Médecine

Paramédical

Autres domaines


Diagnostic anténatal des fentes labiales avec ou sans fente palatine : étude rétrospective et revue de la littérature - 25/03/13

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.08.002 
A. Guyot a, , V. Soupre b, M.-P. Vazquez b, A. Picard b, J. Rosenblatt a, C. Garel c, M. Gonzales d, S. Marlin e, J.-L. Benifla a, J.-M. Jouannic a
a Service de gynécologie-obstétrique, centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de l’Est Parisien, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris-6, 26, avenue Arnold-Netter, 75012 Paris, France 
b Service de chirurgie maxillofaciale et plastique, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris-6, 26, avenue Arnold-Netter, 75012 Paris, France 
c Service de radiologie, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris-6, 26, avenue Arnold-Netter, 75012 Paris, France 
d Unité de fœtopathologie, service de génétique, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris-6, 26, avenue Arnold-Netter, 75012 Paris, France 
e Service de génétique, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris-6, 26, avenue Arnold-Netter, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier la prise en charge des cas suivant un diagnostic prénatal de fente labiale avec ou sans fente palatine et leur devenir néonatal immédiat.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective sur les cas de fentes labiales avec ou sans fente palatine associée adressés dans notre centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal entre janvier 2005 et janvier 2011. Les données recueillies concernaient le type anatomique de fente, les anomalies associées, ainsi que le devenir néonatal de l’enfant.

Résultats

Quarante-trois fœtus ont été suivis après diagnostic prénatal de fente labiale avec ou sans fente palatine associée. Le terme moyen au diagnostic était de 24 SA±4. En postnatal, on a retrouvé 30 fentes labiopalatines (70 %) et 13 fentes labiales (30 %). Le diagnostic prénatal du type anatomique de fente était exact dans 27 cas (62,8 %). La fente était associée à d’autres malformations dans neuf cas (21 %), détectées en anténatal dans trois cas (37,5 %). Aucun cas d’aneuploïdie n’a été rapporté. Six demandes d’interruption médicale de grossesse ont été formulées (14 %). Le devenir néonatal immédiat des enfants était comparable à la population générale des nouveau-nés.

Conclusion

Le diagnostic prénatal des fentes labiales et labiopalatines est correct, avec près de deux tiers de diagnostics exacts. Les fentes palatines sont d’autant mieux diagnostiquées qu’elles sont larges. Les anomalies associées aux fentes ne sont pas toujours accessibles au diagnostic prénatal mais doivent toujours être recherchées car elles modifient le pronostic fœtal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To evaluate the management of prenatally diagnosed cleft lip with or without cleft palate and the immediate postnatal outcome.

Material and methods

Retrospective study of all cases of cleft lip with or without cleft palate referred to our fetal medicine unit, between January 2005 and January 2011. The anatomical type of cleft, associated malformations, and the postnatal outcome were reviewed.

Results

Forty-three cases of fetal cleft lip with or without cleft palate were reviewed. The mean gestational age at diagnosis was 24 weeks±4. The postnatal distribution of clefts was: 30 cleft lip and palate (70%) and 13 cleft lip (30%). The prenatal diagnosis of the cleft type was exact in 27 cases (62.8%). Nine cases had associated anomalies (21%), detected prenatally in three cases (37.5%). There was no karyotypical abnormality. Six pregnancies were terminated (14%). The immediate postnatal outcome was comparable with unselected newborns.

Conclusion

The prenatal diagnosis of cleft lip with or without cleft palate is correct, with two thirds of exact diagnoses. Large clefts palate are the best detected. Associated malformations cannot always be diagnosed by prenatal ultrasound, but have to be searched for because they modify the fetal outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diagnostic prénatal, Fente labiale, Fente palatine, Échographie

Keywords : Prenatal diagnosis, Cleft lip, Cleft palate, Ultrasound


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. 151-158 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos de six observations de double discordance cardiaque : faisabilité du diagnostic anténatal ?
  • A. Omarjee, F. Cuillier, E. Julien, J.-L. Alessandri, F. Cartault
| Article suivant Article suivant
  • Grossesse et syndrome d’Ehlers-Danlos vasculaire : prise en charge et complications
  • E. Dubruc, S. Dupuis-Girod, P. Khau Van Kien, E. Denis-Belicard, C. Chirossel, S. Fokstuen, R. Touraine, H. Plauchu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.