Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation d’une nouvelle plateforme d’implant intraoculaire : centrage et stabilité rotatoire - 12/04/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.04.012 
C. Chassain a, C. Pagnoulle b, L. Gobin b, , J. Rozema c
a Département d’ophtalmologie, clinique Beausoleil, 119, avenue de Lodève, 34070 Montpellier, France 
b SA, Liège Science Park, 4, allée des Noisetiers 4, 4031 Liège, Belgique 
c Oogheelkunde, UZA, Wilrijkstraat 10, 2650 Edegem, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer la stabilité rotatoire et le centrage d’un implant intraoculaire pendant l’année qui suit l’implantation.

Lieu

Clinique Beausoleil, 117, avenue de Lodève, 34070 Montpellier, France.

Design

Étude rétrospective de cas consécutifs.

Méthodes

L’implant POD AY 26 % monofocal asphérique jaune a été conçu pour assurer une manœuvrabilité peropératoire lors de son orientation dans le sac capsulaire. Cette étude consiste en l’analyse rétrospective de 117 yeux implantés consécutivement avec cet implant pour en déterminer sa stabilité postopératoire. Les données recueillies sont la biométrie de l’œil, l’anamnèse, la puissance de l’implant, l’acuité visuelle, la réfraction pré- et postopératoire et les photos de lampe à fente après une semaine, trois semaines, trois mois et 12mois.

Résultats

L’acuité visuelle moyenne postopératoire était de 0,95 après trois mois et est restée stable après un an. La réfraction était également stable au cours du temps bien que l’on ait pu observer le léger effet induit par la cicatrisation cornéenne (0,1D). La rotation absolue de l’implant était en moyenne de 2,5±2,6°. La position du centre de l’implant par rapport au centre pupillaire exprimée par un vecteur était de 0,01mm à 70°.

Conclusion

Ce nouveau design d’implant est aussi stable qu’un implant avec les anses en C, mais procure une maniabilité lors de son implantation bien supérieure. Il offre un centrage physiologique et une bonne stabilité rotatoire sur un an. Il conviendrait parfaitement de l’associer à une optique torique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To assess the rotational stability and centration of a single-piece hydrophilic acrylic intraocular lens (IOL) during the first postoperative year.

Setting

Clinique Beausoleil, 117, avenue de Lodève, 34070 Montpellier, France.

Design

Retrospective case series.

Method

The POD AY 26% monofocal aspheric yellow intraocular lens is designed to facilitate its intraoperative orientation within the capsular bag. This study consists of a retrospective analysis of 117 consecutive eyes implanted with this IOL to determine its postoperative stability. Data collected include ocular biometry, patient history, IOL power, pre- and postoperative visual acuity and refraction, and slit lamp photos after one and three weeks, and 3 and 12months.

Results

Mean postoperative visual acuity was 0.95 after 3months and remained stable after 1year. The refraction was also stable over time, although a slight effect related to corneal healing could be observed (0.1D). The mean absolute rotation of the implant was 2.5±2.6°. The position of the center of the implant relative to the pupillary center expressed as a vector was 0.01mm at 70°.

Conclusion

This new IOL design is as stable as a C-Loop IOL but provides much better maneuverability during implantation. It provides physiologic centration and good rotational stability over 1year. It would be a perfect platform for a toric optic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cataracte, Lentille intraoculaire, Centrage, Rotation, Stabilité

Keywords : Cataract, Intraocular lens, Centration, Rotation, Stability


Plan


 Travail présenté à l’ESCRS 2010 (Paris, France).


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 4

P. 336-342 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intermediate uveitis, an ophthalmological manifestation of systemic disease
  • V. Poindron, G. Camuset, D. Krencker, L. Ballonzoli, O.-K. Naoun, N. Kennel, C. Speeg, J.-L. Pasquali
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs primitives des voies lacrymales : pièges diagnostiques et thérapeutiques
  • S. Deneuve, F. Bidault, O. Casiraghi, A.-M. Le Ridant, F. Kolb, J.-M. Piaton, M. Julieron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.