Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Migraine et risque vasculaire - 10/05/13

Doi : 10.1016/j.neurol.2013.03.004 
E. Guegan-Massardier a, , C. Lucas b
a Service de neurologie, unité neurovasculaire, hôpital Charles-Nicolle, CHRU de Rouen, 76038 Rouen cedex, France 
b Service de neurologie et pathologie neurovasculaire, hôpital Salengro, CHRU de Lille, 59037 Lille cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’augmentation du risque d’infarctus cérébral dans la migraine avec aura est bien établie avec une augmentation du risque relatif d’un facteur 2. Ce risque relatif augmente de façon importante en cas d’association à un tabagisme et à une contraception par estroprogestative. Des études en IRM suggèrent une augmentation du risque d’infarctus silencieux dans la migraine. La migraine est également associée significativement à une prévalence plus importante d’hypersignaux de substance blanche. Des travaux plus récents suggèrent que la migraine avec aura est associée à un risque accru d’événements coronaires. Les données sont plus controversées quant à l’éventualité d’une augmentation du risque relatif de mortalité dans la migraine avec aura. Les mécanismes sous-tendant cette augmentation du risque ischémique dans la migraine, notamment avec aura ne sont pas élucidés, plusieurs hypothèses étant débattues. L’infarctus migraineux semble exceptionnel. La migraine est associée à une augmentation du risque relatif de dissection artérielle cervicale. Les migraineux auraient plus de facteurs de risque vasculaire classiques. L’utilisation des triptans n’est pas associée à une augmentation du risque vasculaire. La piste de la dysfonction endothéliale et d’une diminution des progéniteurs des cellules endothéliales est également évoquée. Des travaux font état d’un état prothrombotique dans la migraine, via des polymorphismes génétiques du MTHFR et de l’enzyme de conversion. Globalement le risque vasculaire associé à la migraine est bas au plan individuel et surtout bien établi pour la migraine avec aura. La prise en charge de prévention vasculaire n’est pas différente de la population générale hormis chez les migraineuses avec aura qui ont un tabagisme actif et où il est déconseillé d’instaurer des estroprogestatifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Migraine with aura is well known to be associated with an increased risk of ischemic stroke. This risk dramatically increases in smokers and uses of oral contraceptives. Brain MRI studies suggest that migraine is associated with silent brain infarcts. Migraine is also established as a risk factor for significantly more cerebral white matter lesions. Recent data suggest that migraine is also associated with coronary artery disease. Data concerning an increase risk of mortality in migraine are controversial. The pathophysiology of the increased risk of ischemic events is unclear. Migrainous infarcts seem to be very rare. Migraine is associated with an increased risk of cervical artery dissection. Classical vascular risk factors are more common in migraineurs. Triptans are not associated with an increased risk of ischemic events. Another explanation is a probable endothelial dysfunction and a lower level of endothelial progenitor cells in migraine. A prothrombotic state in migraine is also another possible explanation due to genetic polymorphisms. Appropriate management for primary vascular prevention in migraineurs is not different from that proposed for the general population. Oral contraceptives should be avoided in migraineurs with aura, especially if they smoke.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Migraine, Infarctus cérébral, Évènements vasculaires

Keywords : Migraine, Ischemic stroke, Vascular events


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 169 - N° 5

P. 397-405 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Foramen ovale perméable et migraine
  • C. Lucas
| Article suivant Article suivant
  • Stress et migraine
  • F. Radat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.