Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Greffes de cellules nerveuses dans la maladie de Parkinson - 17/02/08

Doi : ES-11-2004-1-4-1765-4629-101019-ART08 

N. Kopp [1],

M.P. Rethy [2],

P. Cesaro [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Des greffes intracérébrales de cellules nerveuses d’origine fœtale ont été réalisées chez des patients atteint de la maladie de Parkinson, depuis 25 ans. Ces différents essais thérapeutiques n’ont pas de prétention curative. Par contre, à moyen terme, on espère pouvoir stimuler et potentialiser in situ la genèse de nouveaux neurones à partir de cellules « résidentes », permettant ainsi une compensation du déficit en neurones. Certains malades ont vu leur condition neurologique notablement améliorée. Le bilan des séries, cependant, n’encourage pas à envisager une application à grande échelle de ce type de traitement, qui reste du domaine de la recherche. Des effets secondaires à type de mouvements anormaux surviennent assez souvent. L’origine fœtale ne paraît pas, dans la perception des malades, des soignants et du public, avoir posé plus de problèmes qu’il n’était prévu il y a une vingtaine d’années. Par contre la procédure est extrêmement lourde et contraignante pour l’équipe qui conduit l’essai. Ceci empêche, en pratique, l’extension des essais tels qu’ils ont été menés ces 15 dernières années, à de nombreux malades.

Les auteurs discutent de la crainte supposée de manipulations comportementales, de changements de la personnalité.

L’avenir est à l’abandon des cellules fœtales et à l’utilisation de cellules souches.

Abstract

Nerve cell grafting in Parkinson’s disease and other neurodegenerative diseases

Intracerebral implantation of fetal nerve cells has been performed in patients with Parkinson’s disease for more than 25 years. The different therapeutic trials conducted to date have not been designed as curative treatment. There is however hope that we shall reach a point where it will be possible to stimulate and potentialize in situ genesis of new neurons from “resident” nerve cells and thus compensate for neuron deficits. The neurological condition of some patients has improved greatly. An overall analysis of the available results does not however suggest that large-scale applications of this type of treatment shall be forthcoming in the near future. We are still in the research phase. The fetal origin of the implanted cells does not appear to raise any particular problems for the patients, medical professionals or the general public but the protocol is extremely complex and strict, requiring much work by the health care team conducting a therapeutic trial. In practice, it is very difficult or impossible to extend trials as conducted during the last 15 years to a large number of patients.

We discuss the worry concerning behavioral manipulations and personality changes.

Future advances will undoubtedly be achieved using stem cells instead of fetal cells.


Mots clés : éthique , Parkinson , Alzheimer , greffe , cellules nerveuses

Keywords: ethics , Parkinson’s disease , Alzheimer’s disease , grafts , nerve cells


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 4

P. 206-210 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transplantation, greffe d’organes et tradition hindoue
  • B. Tison
| Article suivant Article suivant
  • Greffe d’organes et Islam : une quête en climat de réticence !
  • M.S. Ben Ammar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.