Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le paiement à la performance est-il performant ? - 16/09/13

Doi : MMM-06-2013-7-3-1957-2557-101019-201208760 

L. Degos

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le paiement à la performance (P4P) est une notion attractive pour les décideurs et les payeurs de la santé, dans le but d’améliorer la qualité des soins et leur efficience. Les résultats décevants, après une décennie d’expérience depuis l’appel de l’Institute of Medicine des États-Unis, démontrent l’absence de corrélation entre les indicateurs de qualité basés sur des procédures et les résultats cliniques. Les résultats cliniques sont reliés au parcours de soins, incluant tous les professionnels depuis le premier signe jusqu’à la fin de prise en charge. Alors, le P4P ne devrait-il pas s’orienter vers le « paiement à la participation » ?

Abstract

Payment for performance is an attractive approach for the management of professionals and structures to improve the quality of procedures in order not to lose money. The ambiguous results after one decade after the initiation of the P4P policy point out the absence of correlation between processes assessed by quality indicators and the outcomes for the patient. Outcomes are related to the full cycle care including general practitioners, specialists, hospitals, and other professionals. Should P4P be better interpreted as “payment for participation”?


Mots clés : Aubaine , indicateurs , paiement à la performance (P4P) , participation , performance

Keywords: Gaming , indicators , participation , payment for performance (P4P) , performance


Plan



© 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 3

P. 207-210 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Avant-propos
  • A. Grimaldi
| Article suivant Article suivant
  • Le diabétique et le mythe du catoblépas : faut-il réformer le système des affections de longue durée (ALD) remboursées à 100 % ?
  • A. Coulomb, J.-P. Durand, R. Cash

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.