Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Extensions au pelvis des ostéosynthèses rachidiennes - 03/02/14

[44-196]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(13)62785-3 
M. Bachy, R. Kabbaj, B. Bouyer, P. Mary, R. Vialle
 Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l'enfant, Hôpital Armand Trousseau, Université Pierre et Marie Curie Paris-6, 26, avenue du Docteur Arnold-Netter, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 12/12/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 30
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'extension au pelvis d'une ostéosynthèse rachidienne est justifiée dans le traitement de certaines tumeurs rachidiennes ou de déformations sévères de la charnière lombosacrée, souvent d'origine neurologique. Les conditions locales sont parfois mauvaises car le sacrum offre souvent un ancrage médiocre alors que les contraintes appliquées sur le matériel sont importantes. Les ostéosynthèses lombopelviennes sont associées à une plus grande morbidité que les ostéosynthèses rachidiennes seules. L'ostéosynthèse peut être uniquement fixée sur le sacrum (vissage intrasacré, plaque sacrée, technique de Dunn-McCarthy) ou étendue à l'aile iliaque (technique de Galveston, vissage iliaque). D'autres techniques associent une prise répartie entre l'aile iliaque et le sacrum avec différents systèmes segmentaires (plaques sacrées, vis iliosacrées ou montage segmentaire bi-iliosacré). Quelle que soit la technique retenue, l'extension au bassin des ostéosynthèses rachidiennes reste une procédure chirurgicale délicate qui nécessite une réflexion stratégique au cas par cas et une réalisation technique irréprochable. La courbe d'apprentissage reste difficile, notamment chez les patients fragiles, maigres, ostéoporotiques ou ayant une anatomie lombopelvienne modifiée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ostéosynthèse du pelvis, Fixation pelvienne, Scoliose neurologique, Scoliose neuromusculaire, Ostéosynthèse rachidienne, Obliquité pelvienne


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical des scolioses idiopathiques
  • T. Langlais, R. Vialle, J. Sales de Gauzy
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des cyphoses et des camptocormies
  • Y.-P. Charles, J.-P. Steib

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.