Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude clinique et facteurs de risque de récidive des carcinomes basocellulaires des paupières : résultats d’une série tunisienne et revue de la littérature - 24/02/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.05.028 
L. Knani , O. Romdhane, N. Ben Rayana, H. Mahjoub, F. Ben Hadj Hamida
 Service d’ophtalmologie, CHU Farhat Hached, Sousse Medina 4002, Tunisie 

Auteur correspondant. 16, rue Ennozha, Hergla 4012, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Rapporter nos résultats thérapeutiques et évaluer les facteurs de risque de récidive après traitement des carcinomes basocellulaires palpébraux.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur 172 carcinomes basocellulaires de 168 patients, pris en charge dans le service d’ophtalmologie du CHU de Sousse (Tunisie), au cours de la période allant de janvier 1987 à juillet 2012. La prise en charge thérapeutique initiale consistait en une exérèse chirurgicale avec une marge standard de 4mm ou une radiothérapie seule. Lorsque l’exérèse était incomplète, nous avions le choix, entre reprise chirurgicale, radiothérapie ou une approche de « wait and see ». Le suivi moyen dans notre étude était de 11,5 mois avec des extrêmes de 1 mois et 14ans.

Résultats

Nous avons traité 169 tumeurs de 165 patients, trois patients sur 168 ayant refusé le traitement proposé. Une radiothérapie première a été réalisée dans 4 cas, chez des patients présentant des tumeurs étendues et refusant une chirurgie mutilante. Pour les 165 autres tumeurs (95,9 %), une prise en charge chirurgicale a été réalisée. Les limites d’exérèse étaient saines dans 106 cas (64,2 %) et tumorales dans 37 cas (22,4 %). Aucun résidu tumoral n’a été noté dans 2 cas ayant bénéficié d’une biopsie préalable et les limites n’ont pas pu être appréciées dans 20 cas (12,1 %), le prélèvement était alors de petite taille ou fragmenté. Pour les CBC incomplètement réséqués, une deuxième exérèse chirurgicale a été réalisée dans trois cas (8 %), une radiothérapie dans 11 cas (29,7 %) et une approche de « wait and see » avec une surveillance rapprochée a été préconisée dans 22 cas (59,4 %). Le taux de récidive était de 6,9 %, avec un délai moyen de 32,8 mois.

Conclusion

Les carcinomes basocellulaires représentent les tumeurs malignes les plus fréquentes des paupières. La chirurgie reste le traitement de référence. La surveillance ou approche de « wait and see » offre une option intéressante pour la prise en charge des CBC incomplètement réséqués surtout en absence de facteurs de mauvais pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To report our results of treatment of eyelid basal cell carcinomas and evaluate risk factors for recurrence.

Patients and methods

We carried out a retrospective study of 172 basal cell carcinomas in 168 patients, treated in the Ophthalmology department of Sousse University Medical Center (Tunisia), from January 1987 to July 2012. Initial treatment was surgical excision with a standard margin of 4mm or a single radiation treatment. When excision was incomplete, we had the choice between further excision, radiotherapy or a “wait and see” approach. Mean follow-up in our study was 11.5 months with range from 1 month to 14 years.

Results

We treated 169 tumors in 165 patients, with three patients out of 168 having refused the proposed treatment. Primary radiotherapy was performed in 4 cases in patients presenting with large tumors and refusing disfiguring surgery. For the 165 other tumors (95.9%), surgical excision was performed. Surgical margins were clear in 106 cases (64.2%) and positive in 37 cases (22.4%). No residual tumor was noted in 2 cases for which biopsy was initially performed, and margins could not be visualized in 20 cases (12.1%) due to the small size or fragmentation of the specimen. For the incompletely excised tumors, we performed a second excision in three cases (8%), radiotherapy in 11 cases (29.7%) and a “wait and see” approach in 22 cases (59.4%). The recurrence rate was 6.9%, with a mean time of 32.8 months until recurrence.

Conclusion

Basal cell carcinoma represents the most frequent malignant tumor of the eyelids. Surgery remains the standard treatment. The “wait and see” approach offers an interesting option for the management of incompletely excised basal cell carcinoma, especially with low risk lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome basocellulaire, Paupières, Chirurgie, Radiothérapie, Récidive

Keywords : Basal cell carcinoma, Eyelid, Surgery, Radiotherapy, Recurrence


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 2

P. 107-114 - février 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats de l’implant en hydroxyapatite naturelle recouvert de treillis de Vicryl® dans une série de 704 cas d’énucléation
  • X. Ricaud, C. Levy-Gabriel, L. Lumbroso-Le Rouic, N. Cassoux, M. Esteve, C. Plancher, B. Asselain, L. Desjardins
| Article suivant Article suivant
  • Rétinoblastome : résultats préliminaires du protocole national de prise en charge au CHU de Casablanca
  • A. El Kettani, S. Aderdour, G. Daghouj, S. Knari, K. Zaghloul, S. Zafad, M. Harif, S. Benchekroun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.