Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Morbidité cardiovasculaire associée au syndrome d’apnée obstructive du sommeil - 19/04/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.12.003 
M. Destors a, b, c, , R. Tamisier a, b, e, J.-P. Baguet d, P. Levy a, b, e, J.-L. Pepin a, b, e
a Laboratoire HP2, université Grenoble Alpes, 38000 Grenoble, France 
b Laboratoire Inserm U1042, 38000 Grenoble, France 
c Clinique de pneumologie, CHU de Grenoble, 38000 Grenoble, France 
d Unité d’hypertension artérielle, clinique de cardiologie, CHU de Grenoble, 38000 Grenoble, France 
e Pôle locomotion, rééducation et physiologie, laboratoire d’explorations fonctionnelles respiratoires et sommeil, clinique de physiologie, CHU de Grenoble, 38000 Grenoble, France 

Auteur correspondant. Laboratoire EFCR, CHU de Grenoble, 38000 Grenoble, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est devenu un problème de santé publique majeure, de par sa prévalence élevée mais surtout de sa morbidité, notamment cardiovasculaire.

État des connaissances

L’absence de traitement du SAOS est associée à une augmentation de l’incidence des événements cardiovasculaires létaux (infarctus du myocarde et AVC) (odds ratio : 2,87) et non létaux (infarctus du myocarde, AVC, pontage aorto-coronarien et angioplastie coronarienne) (odds ratio : 3,17). Également, la prévalence de l’hypertension artérielle chez les patients SAOS est considérable, estimée entre 35 à 80 %. Ces complications sont principalement dues à l’hypoxie intermittente, secondaire aux épisodes répétés d’apnées/hypopnées. L’impact du traitement du SAOS par pression positive continue est démontré dans l’HTA si l’observance est supérieure à 4h mais, concernant la prévention des autres complications, des essais contrôlés sont encore nécessaires.

Conclusion

Les patients porteurs d’un SAOS présentent un risque cardiovasculaire plus important, indépendamment des autres facteurs de risque cardiovasculaire. Cependant, l’impact du traitement du SAOS est principalement sur la prévention du développement des pathologies cardiovasculaire. Ainsi, le dépistage du SAOS chez les patients cardio-métaboliques et le traitement spécifique des pathologies cardio-métaboliques chez les patients SAOS sont essentiels pour la prise en charge clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The obstructive sleep apnoea syndrome (OSAS) had become a major public health concern in modern society due to its high prevalence but, above all, to its associated morbidity, especially cardiovascular.

Background

Untreated OSAS is associated with an increased incidence of fatal (myocardial infarction and stroke) (odds ratio: 2.87) and non-fatal cardiovascular events (myocardial infarction, stroke, coronary artery bypass surgery and coronary angiography) (odds ratio: 3.17). Moreover, the prevalence of hypertension in patients with OSAS is high, between 35 and 80%. The pathophysiological mechanisms leading to these complications are mainly due to intermittent hypoxia secondary to repeated episodes of apnoea/hypopnoea during sleep. These mechanisms include sympathetic hyperactivation, impairment of vasomotor reactivity, vascular inflammation, oxidative stress and metabolic disorders. In patients with OSAS, the impact of continuous positive pressure is proven in terms of prevention of cardiovascular events although blood pressure reduction is limited. Obviously these effects are proportional to observance.

Conclusion

OSAS does increase the cardiovascular risk, independently of other risk factors. Although the impact of treatment is relatively low in decreasing blood pressure, it seems essentially effective in preventing cardiovascular morbidity. Therefore, OSAS screening, and the association of specific treatments in cardio-metabolic patients and OSAS patients respectively, should be included in clinical strategies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’apnée du sommeil, Facteur de risque cardiovasculaire, Dysfonction vasculaire, Hypoxie, Hypertension artérielle

Keywords : Sleep apnoea syndrome, Cardiovascular risk, Endothelial dysfunction, Hypoxia, Hypertension


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 4

P. 375-385 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie de l’allergie pollinique
  • D. Charpin, D. Caillaud
| Article suivant Article suivant
  • Numéro 4/2014. Questions

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.