Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation comparative multi-facette sur banc d’essai des performances des ventilateurs de réanimation de dernière génération - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.225 
M. Garnier 1, , A. Demoule 2, J.-P. Fulgencio 1, M. Degrain 3, G. Carteaux 4, F. Bonnet 1, T. Similowski 2, C. Quesnel 1
1 Anesthésie-réanimation, CHU Tenon (AP–HP) 
2 Réanimation médicale et respiratoire, CHU La Pitié Salpêtrière (AP–HP) 
3 Agence générale des équipements et produits de santé (AGEPS), AP–HP, Paris 
4 Réanimation médicale, CHU Henri Mondor (AP–HP), Créteil, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Des études sur banc d’essai indépendantes sont nécessaires pour réellement évaluer les caractéristiques techniques mentionnées par les constructeurs de ventilateurs. Ces études permettent de simuler des scénarios standardisés pour approximer de façon sure les performances globales des ventilateurs en contexte clinique. Les buts de notre étude sont : (1) de déterminer les points forts et faibles des ventilateurs de dernière génération grâce à une évaluation sur banc multi-facette ; (2) de donner aux praticiens un compte rendu le plus compréhensible possible de cette évaluation.

Matériel et méthodes

Treize ventilateurs ont été évalués à l’aide du poumon test ASL5000 avec et sans fuite sur : (1) leur capacité à délivrer un volume courant (Vt) et une pression d’expiration positive (PEP) exacts en ventilation assistée-contrôlée (VAC), (2) la performance de leur trigger et de leur pressurisation en ventilation en pression assistée (VPA), (3) la qualité de leur algorithme de VNI.

Résultats

En VAC, seuls 6 ventilateurs délivrent un Vt exact (Vt ± 10 % ; cf. Fig. 1) et 9 une PEP exacte (PEP±1cmH20). Onze ventilateurs ne compensent pas efficacement la baisse de Vt induite par l’application d’une fuite faible (*, cf. Fig. 1). De même, 4 ventilateurs ne compensent pas efficacement la baisse de PEP. Le délai inspiratoire (somme du délai de triggering et du délai de pressurisation) diffère significativement entre les respirateurs en VPA-invasive (de 75 à 149 ms, p=0,03) et VPA-non invasive (de 78 à 165 ms, p<0,001). Le pourcentage de la trace idéale (évaluant concomitamment la vitesse de pressurisation et le niveau de pression atteint) diffère aussi significativement entre les ventilateurs (de 57 à 86 % en VPA-I, p=0,04 ; et de 60 à 90 % en VPA-NI, p<0,001). Les algorithmes de VNI préviennent efficacement la baisse des capacités de pressurisation et la baisse des niveaux de PEP induites par les fuites pour respectivement 10 et 12 des 13 ventilateurs évalués.

Discussion

Nous avons observé une réelle hétérogénéité de performance entre les 13 ventilateurs de dernière génération testés. Alors que les algorithmes de VNI semblent efficaces pour maintenir les niveaux de pressurisation en présence de fuites, des fonctions basiques comme la délivrance d’un Vt en VAC ou d’une pression en VPA, se traduisent souvent par des résultats moins fiables que ce que l’écran de ventilateur suggère. Aux vues de ces résultats, les conséquences cliniques de ses disparités méritent d’être évaluées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A135-A136 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention de la colonisation bactérienne de la trachée avec des ballonnets en polyuréthane et/ou de forme conique chez les patients sous ventilation mécanique – étude multicentrique randomisée TOP-cuff
  • F. Philippart, S. Gaudry, L. Quinquis, N. Lau, I. Ouanes, S. Touati, X. Forceville, F. Abroug, J.D. Ricard, S. Grabar, B. Misset
| Article suivant Article suivant
  • Validation expérimentale d’un nouveau dispositif d’extraction du CO2 basé sur une plate-forme d’épuration extra-rénale
  • T. Godet, A. Combes, E. Zogheib, M. Jabaudon, E. Futier, A.S. Slutsky, J.-M. Constantin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.