Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution à long terme et prise en charge périopératoire après intervention de Fontan : analyse rétrospective - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.158 
T. Palumbo 1, , T. Sluysmans 2, J. Rubay 3, M. Momeni 1
1 Anesthésiologie 
2 Cardiologie pédiatrique 
3 Chirurgie cardiaque, cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Ces dernières années, de nombreux progrès ont été réalisés dans la prise en charge des patients opérés d’une chirurgie de Fontan. Le but de cette étude était d’évaluer la survie à long terme des patients opérés avec les techniques chirurgicales les plus récentes, et d’analyser l’incidence et le décours péri-opératoire après anesthésie générale (AG) pour procédures non cardiaques.

Patients et méthodes

Les données concernent les patients opérés d’un Fontan entre 1996 et 2008 et ont été récoltées jusqu’en juin 2013. Cinquante-huit patients furent éligibles et inclus dans l’étude. Cette étude a été approuvée par le comité d’éthique local (2013/30 juillet/408). La survie a été analysée par méthode de Kaplan-Meier.

Résultats

L’anomalie cardiaque la plus fréquente était l’atrésie tricuspide. Soixante-douze pour cent des patients avaient un ventricule de morphologie gauche, 26 % de morphologie droite et 2 % une morphologie bi-ventriculaire. Chez un des patients, le Fontan a du être démonté suite à un syndrome cave supérieure et un bas débit cardiaque important. Ce dernier a été exclu de l’analyse de survie. La durée de suivi maximale était de 17ans avec une survie cumulée de 86 %. Il n’y avait pas de différence de survie entre les patients en ce qui concerne la morphologie du ventricule unique (p=0,56) et le type de Fontan (p=0,9). Au total, 8 patients sont décédés, 5 dans le décours post-opératoire précoce, 1 d’un hépatocarcinome, 1 après essai de restauration d’une physiologie bi-ventriculaire et 1 après une intervention gynécologique. À la fin de l’étude, aucun patient n’avait été transplanté ou n’était sur liste d’attente de greffe cardiaque. Cinquante pour cent des patients ont subi une AG pour procédure non cardiaque. Au total 45 interventions ont été réalisées dont 3 en urgence. Il y a eu 3 complications hémorragiques dont une reprise chirurgicale, 4 patients ont dû être transfusés et 2 ont eu besoin d’un support inotrope. Un patient avec un Fontan bien fonctionnel est décédé suite à des arythmies sévères et une dysfonction ventriculaire majeure au 1er jour postopératoire. 5 Patients ont séjourné aux soins intensifs et la durée de séjour moyenne à l’hôpital était d’une nuit. Dix patients ont été opérés en hôpital de jour sans aucune réadmission (Tableau 1).

Discussion

Malgré une survie à long terme importante, les co-morbidités cardio-vasculaires restent élevées avec surtout des complications arythmiques et thrombo-emboliques. Cette étude montre un taux important d’AG pour procédures non cardiaques. Vu l’importance des co-morbidités cardio-vasculaires, une prise en charge par des médecins familiarisés avec ce type de pathologie reste indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A95-A96 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des troubles psycho-comportementaux péri-opératoires après atelier de préparation à l’anesthésie en milieu pédiatrique
  • A.-L. Boglino-Hörlin, J. Hilly, A.-A. De Jaeger, C. Ghez, J. Kinderf, D. Michelet, O. Arslan, S. Dahmani
| Article suivant Article suivant
  • Arrêts cardiaques pédiatriques : spécifique ou identique à l’adulte ?
  • J. Escutnaire, GR RéAC

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.