Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Présentation initiale et évolution des macro-adénomes corticotropes : à propos d’une série de 23 patients - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.052 
A. Zabulon , A. Buffet : Dr, S. Grunenwald : Dr, A. Bennet : Dr, D. Vezzosi : Dr, P. Caron : Pr
 Service d’Endocrinologie et Maladies métaboliques, CHU Larrey, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le but de notre étude est d’évaluer la présentation initiale clinique et hormonale des macro-adénomes corticotropes et leur évolution dans le temps.

Patients et méthodes

Vingt-trois patients (14 femmes, 9 hommes, âge moyen 45±15ans) avec un macro-adénome corticotrope confirmé à l’examen anatomopathologique ont été vus dans le service de 1981 à 2014. Le suivi moyen a été de 8±7ans. Tous les patients avaient bénéficié d’un cycle cortisol/ACTH et d’un cortisol libre urinaire dans le bilan préopératoire. Un test de freinage au dectancyl n’était réalisé que chez les patients présentant un syndrome de Cushing clinique.

Résultats

Au diagnostic, 14 patients avaient un macro-adénome corticotrope non sécrétant (MCNS), et 9 un macro-adénome corticotrope sécrétant (MCS). 57 % des MCNS (8/14) ont présenté une hypersécrétion cortisolique au cours du suivi alors que 43 % (6/14) sont restés silencieux, dont 83 % (5/6) ont récidivé au moins une fois sur le plan tumoral. 44 % (4/9) des MCS n’étaient pas guéris après la chirurgie hypophysaire et ont nécessité un ou l’association de traitements adjuvants par radiothérapie (n=3), traitement médicamenteux (n=4), ou surrénalectomie bilatérale (n=2).

Conclusion

Cette étude monocentrique et rétrospective confirme (1) la nécessité de dépister une hypersécrétion cortisolique dans le suivi des macro-adénomes corticotropes considérés comme « silencieux » au diagnostic ; (2) la fréquence des récidives adénomateuses chez les MCNS et la nécessité d’un traitement adjuvant à la chirurgie hypophysaire chez les MCS pour obtenir un contrôle hormonal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 265-266 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du signal T2 des adénomes hypophysaires à GH traités par analogues de la somatostatine – premiers résultats de l’étude IRMA#2
  • I. Potorac, P. Petrossians, A.F. Daly, L. Rostomyan, M. Sahnoun, F. Castinetti, T. Brue, O. Alexopoulou, D. Maiter, F. Schillo, F. Devuyst, B. Corvilain, F. Kelestimur, C. Schöfl, F. Zoicas, M. Buchfelder, E. Nazzari, D. Ferone, G. Raverot, V. Lapras, S. Kalfon, S. Webb, A.E. Ramos, V. Rohmer, P. Rodien, V. Hana, J.F. Bonneville, A. Beckers
| Article suivant Article suivant
  • L’inhibiteur de la 11béta-hydroxylase, LCI699, normalise les taux de cortisol libre urinaire chez des patients avec une maladie de Cushing : étude multicentrique, en ouvert, sur 22 semaines
  • J. Young, N. Sauter, C. Tian, X. Bertagna

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.