Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les personnes souffrant de troubles de la thyroïde attendent un partenariat et une écoute de leurs symptômes de la part de leur médecin - 11/10/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.07.238 
B. Bartès, M. Londres
 Association « Vivre sans Thyroïde », Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Du 10 au 27 mars 2014, l’association de patients « Vivre sans thyroïde » a diffusé un questionnaire sur Internet qui a reçu 607 réponses dont 536 venant de France. Cette enquête s’adressait aux patients ayant des problèmes de thyroïde et visait à définir leurs attentes envers leur médecin. Les réponses ont été analysées statistiquement par des tests de khi2 avec l’aide méthodologique du sociologue Éric Darigal. Au total, 48 % des participants signalent avoir été considérés comme malades imaginaires à un moment donné de leur parcours. Dans leur ensemble, ils se renseignent sur leur maladie sur Internet (90 %), même s’ils sont peu encouragés à le faire par leur médecin (seulement 5 %). Lorsqu’ils le sont, ils sont davantage satisfaits de leur prise en charge (90 %). Le fait de pouvoir joindre leur médecin par mail ou par téléphone est pour eux un avantage indéniable. S’ils considèrent qu’être interrogés sur leurs symptômes est une nécessité (97 %), cette anamnèse n’est pas systématiquement faite lors de la consultation (57 %). Dans leur ensemble, les participants privilégient, au-delà de l’écoute nécessaire de la part du médecin, une relation de confiance et de partenariat pour vivre au mieux leur pathologie thyroïdienne. Cette étude sur le web mériterait d’être réalisée sur une plus grande échelle sous forme d’un questionnaire papier pour améliorer la communication entre les patients et les médecins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 5-6

P. 341 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on faire un diagnostic erroné d’hypothyroïdie fruste selon l’automate utilisé pour le dosage de TSH ?
  • M. Samarcq, C. Massart, F. Galland, J.Y. Poirier
| Article suivant Article suivant
  • Stress oxydatif et dysfonctionnements thyroïdiens
  • M. Mseddi, F. Mnif, R. Ben Mansour, M. Abid, H. Attia, S. Lassoued

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.