Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimization of ambulatory monitoring of patients with heart failure using telecardiology (OSICAT) - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.eurtel.2014.10.003 
H. Bendelac a, , A. Pathak c, d, e, L. Molinier f, g, h, J.-B. Ruidavets g, A. Mayère i, j, M. Berry b, C. Delmas b, J. Roncalli b, d, M. Galinier b, c, d
a Direction des affaires médicales, société Alere, France 
b Pôle cardio-vasculaire et métabolique, service de cardiologie, CHU Toulouse-Rangueil, TSA 50032, 31059 Toulouse, France 
c Inserm UMR 1048, institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (I2MC), université Paul-Sabatier, équipe 7 « obésité et insuffisance cardiaque : approches moléculaires et cliniques », 31432 Toulouse, France 
d Faculté de médecine Rangueil, université Paul-Sabatier-Toulouse III, 31062 Toulouse, France 
e Service de pharmacologie médicale et clinique, CHU de Toulouse, 31059 Toulouse, France 
f Pôle santé société réadaptation, département d’information médicale, CHU de Toulouse, TSA 80035, 31059 Toulouse, France 
g Department of Epidemiology, Health Economics and Public Health, UMR1027 Inserm-University of Toulouse III, Toulouse University Hospital (CHU), Toulouse, France 
h Faculté de médecine Purpan, université Paul-Sabatier-Toulouse III, 31000 Toulouse, France 
i CERTOP, UMR CNRS 5044, University of Toulouse 3 Paul Sabatier, Toulouse, France 
j IFERISS, Federative Inter-disciplinary Study and Research Institute on Health and Society, University of Toulouse, Toulouse, France 

Corresponding author. 11, impasse des Troignes, 69590 Craponne, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

The prevalence of heart failure has been steadily increasing over the past twenty years. It is the first cause of unplanned hospitalizations for patients aged 60 years and older in France, and contributes to the congestion of emergency departments. The economic burden of heart failure is increasing, emphasizing the importance of developing ambulatory care and prevention strategies.

Methods

OSICAT is a prospective, randomized, controlled, multicenter trial for patients with chronic heart failure, developed in the South of France. The telecardiology program involves a daily scale assessment, a device asking the patients daily questions on the symptoms associated with their heart failure, and regular telephone calls made by nurses. All-cause mortality and hospitalization will be assessed at six, 12 and 18 months in the two groups. A cost-utility study will be performed. The economic analysis will adopt the healthcare payer's perspective and will take into account direct costs, indirect costs and informal care costs. The study will evaluate social and organizational acceptability.

Results

The first results of the OSICAT trial are expected in 2015.

Discussion

A combination of both the constant increase in heart failure prevalence and the downsizing of acute hospital inpatient capacity requires the development of outpatient support programs. More and more evidence emphasizes the effectiveness of comprehensive, multidisciplinary, coordinated heart failure patient care, including patient education. This can reduce mortality and incidence of all-cause hospitalizations. However, recent data from the literature shows conflicting results. A new trial is therefore required to provide consistent answers.

Conclusion

OSICAT hopes to clarify these uncertainties. The project will facilitate home stay for patients with guarantees of care quality and security, prevent isolation, and widespread education of heart failure patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

La prévalence de l’insuffisance cardiaque n’a cessé d’augmenter ces vingt dernières années. Il s’agit de la première cause d’hospitalisation après 60ans, le plus souvent non programmée, participant à l’engorgement des services d’urgence. Le poids économique de l’insuffisance cardiaque tend à augmenter, soulignant l’importance de mettre en place des stratégies d’évitabilité.

Méthodes

OSICAT est une étude prospective, comparative, multicentrique et randomisée, chez des patients insuffisants cardiaques chroniques, menée dans le sud de la France. Le programme de télécardiologie comprend une mesure journalière du poids, un dispositif posant quotidiennement aux patients des questions sur les symptômes associés à leur insuffisance cardiaque, et des appels téléphoniques réguliers effectués par les infirmières. La mortalité et les hospitalisations toutes causes seront évaluées à 6, 12 et 18 mois dans les deux groupes. Une étude coût-utilité sera effectuée. L’analyse économique adoptera le point de vue du payeur de la santé et tiendra compte des coûts directs médicaux et non médicaux et des coûts indirects. L’étude évaluera l’acceptabilité sociale et des professionnels de santé.

Résultats

Les premiers résultats de l’étude OSICAT sont attendus en 2015.

Discussion

La conjonction de l’augmentation permanente de la prévalence de l’insuffisance cardiaque et de la diminution de la capacité d’hospitalisation de notre système de soins impose le développement de la prise en charge ambulatoire de ces patients. Une prise en charge globale, pluridisciplinaire, coordonnée, incluant une éducation des patients insuffisants cardiaques a largement démontré ces dernières années son efficacité pour diminuer la fréquence des ré hospitalisations. Les plus récentes données de la littérature sur ce sujet retrouvent cependant des résultats contradictoires. Un nouvel essai de télésuivi s’impose donc.

Conclusion

OSICAT espère clarifier ces incertitudes. Ce projet devrait faciliter le maintien à domicile des patients, avec une qualité et une sécurité des soins garanties au mieux, éviter l’isolement et généraliser l’éducation des insuffisants cardiaques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Chronic Heart Failure, Telemedecine program, Education, Telemonitoring, E Health, Cordiva

Mots clés : Insuffisance cardiaque chronique, Télémédecine, Education, Télé monitoring, E Santé, Cordiva


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 4

P. 161-167 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Teleradiology saves times in cases of vital emergencies: A comparative study with on-call radiology in two urban medium-sized French hospitals
  • A. Martinon, M.A. Le Pogam, N. Boublay, C. Ganne, A. Ben Cheikh, C. Buron, V. Thomson, Y. Berthezène, C. Journé
| Article suivant Article suivant
  • Cardiauvergne : service de télésurveillance et de coordination des soins des insuffisants cardiaques
  • R. Eschalier, M.-C. D’Agrosa-Boiteux, P.-H. Mannenq, S. Vallot, J.-P. Bastard, J. Cassagnes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.