Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment gérer les antithrombotiques en chirurgie vitréorétinienne ? - 21/01/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.07.008 
M. Gallice a, b, F. Rouberol c, P. Albaladejo b, d, E. Brillat Zaratzian a, K. Palombi a, b, F. Aptel a, b, J.-P. Romanet a, b, C. Chiquet a, b,
a Clinique universitaire d’ophtalmologie, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38700 La Tronche, France 
b Université Joseph-Fourier, 621, avenue Centrale, 38041 Saint-Martin-d’Hères, France 
c Centre ophtalmologique Kleber, 50, cours Franklin-Roosevelt, 69006 Lyon, France 
d Département d’anesthésie-réanimation, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38700 La Tronche, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Étant donné le nombre croissant de patients bénéficiant d’un traitement antithrombotique, nous sommes de plus en plus confrontés à la gestion du traitement dans la période périopératoire. En absence de consensus, la décision de maintenir ou arrêter le traitement antithrombotique dépend du risque thrombotique lié à l’arrêt du traitement antithrombotique et du risque hémorragique péri-opératoire lié à son maintien. L’analyse de la littérature suggère que le traitement par antiagrégants plaquettaires peut être poursuivi (acide acétylsalicylique ou clopidogrel). Le rapport bénéfice/risque de l’arrêt de deux antiagrégants plaquettaires n’est pas connu. Concernant les anticoagulants, la fréquence des complications périopératoires ne semblent pas augmentées, au moins pour un INR inférieur à 3. Les risques hémorragiques oculaires lors de la prise des nouveaux antithrombotiques (prasugrel, ticagrelor pour les antiagrégants plaquettaires, dabigatran, rivaroxaban et apixaban pour les anticoagulants) doivent être rapidement évalués.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Given the growing number of patients on antithrombotic therapy we are increasingly confronted with the management of this therapy before, during and after vitreoretinal surgery. In the absence of a consensus, the decision to withdraw antithrombotic therapy is based on the cardiovascular thromboembolism risk versus the theoretical risk of bleeding if the antithrombotic treatment is continued. As suggested by the literature, antiplatelet therapy (acetylsalicylic acid or clopidogrel) may be safely continued for vitreoretinal surgery, including retinal detachment repair. However, the risk/benefit ratio for patients being treated with two antiplatelet therapies is unknown. It appears that an International Normalized Ratio (INR) less than 3 for patients treated with anticoagulant therapy does not increase the perioperative risk of ocular bleeding. This risk has not been evaluated in patients treated by new antithrombotic therapies (prasugrel, ticagrelor as antiplatelet medication, or dabigatran, rivaroxaban, apixaban as anticoagulant therapy), and there is a need to study it further.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anticoagulant, Antiagrégant plaquettaire, Chirurgie vitréorétinienne, Hémorragie périopératoire

Keywords : Anticoagulation therapy, Antiplatelet therapy, Vitreoretinal surgery, Perioperative bleeding


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 1

P. 61-73 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fréquence et facteurs de risque de l’œdème maculaire diabétique dans la wilaya de Constantine (Algérie)
  • Z. Berkani, Y. Kitouni, A. Lakehal, R. Kherroubi, D. Hartani
| Article suivant Article suivant
  • Œdème maculaire au cours des uvéites
  • C. Fardeau, E. Champion, N. Massamba, P. LeHoang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.