Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transsudat gauche et péricardite constrictive - 22/01/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.07.002 
M. Veil-Picard a, , G. Rival a, d, B. Aupècle b, F. Laluc b, J. Maitre a, M.-F. Seronde c, J.-C. Dalphin a
a Service de pneumologie, CHU de Besançon, 4, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 
b Service de chirurgie thoracique, CHU de Besançon, 25000 Besançon, France 
c Service de cardiologie, CHU de Besançon, 25000 Besançon, France 
d Service de réanimation, centre hospitalier de Montélimar, 26200 Montélimar, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La péricardite constrictive est liée à l’épaississement, la fibrose ou l’inflammation du péricarde entraînant des manifestations d’insuffisance cardiaque droite. La péricardite constrictive chronique est la forme la plus typique. Les modes de présentation sont variés. Nous rapportons deux cas de péricardites constrictives associés initialement à un transsudat pleural gauche.

Observation

Ces observations décrivent deux formes de péricardite constrictive, chronique et effusive. Leur point commun est la majoration d’une dyspnée et un épanchement pleural initialement unilatéral. Leur différence est la présence d’un péricarde épaissi et calcifié dans un cas et la présence d’un épanchement péricardique dans l’autre cas. Les examens non invasifs ont été pris à défaut au contraire du cathétérisme cardiaque droit. Le traitement par péricardectomie subtotale a été efficace.

Conclusion

Les manifestations thoraciques des péricardites constrictives sont représentées le plus souvent par des épanchements bilatéraux récidivants. Les atteintes unilatérales exsudatives ou transsudatives, les atteintes fibreuses, les chylothorax ou les atteintes tumorales peuvent être des modes de découverte. La péricardite constrictive doit être évoquée devant ces tableaux et un examen attentif du péricarde doit être réalisé. Le cathétérisme droit aide au diagnostic différentiel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Constrictive pericarditis is associated with thickening, fibrosis or inflammation of the pericardium which can lead to signs of right ventricle dysfunction. It is usually a chronic process which can present in a variety of ways. We present two cases of constrictive pericarditis discovered during the investigation of a left-sided pleural effusion.

Observation

The cases represent two sorts of constrictive pericarditis, chronic and due to pericardial effusions. Their common feature was an increase in dyspnoea and a new pleural effusion on the left side. Their difference lies in the presence of a thickened calcified pericardium in one case and the presence of a pericardial effusion in the other. In both cases, non-invasive investigation failed to diagnose any cardiac disease. The presence of constrictive pericarditis was confirmed by right heart catheterization. Treatment by subtotal pericardectomy was effective.

Conclusion

The thoracic manifestations of constrictive pericarditis are most commonly recurring bilateral pleural effusions. The mode of presentation may be an exudative, or transudative effusion. Unilateral pleural involvement, fibrosis, chylothorax or tumour like presentations may occur. A diagnosis of constrictive pericarditis should be considered in these clinical contexts and an examination of the pericardium performed. Cardiac catheterization can help in the differential diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Péricardite constrictive, Pathologies pleurales, Épanchement pleural, Péricardectomie subtotale, Épanchement péricardique

Keywords : Constrictive pericarditis, Pleural diseases, Pleural effusion, Subtotal pericardectomy, Pericardial effusion


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 1

P. 58-65 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hyponatrémie sévère sous chimiothérapie du carcinome à petites cellules
  • C. Garoute, N. Plouvier, E. Iacob, R. Cotrel, R. Suguenot, E. Lecuyer, H. Bentayeb, Y. Douadi, C. Dayen
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation d’une fiche d’aide à la décision en cas d’aggravation d’un patient cancéreux
  • A.-C. Toffart, L. Sakhri, N. Girard, S. Couraud, P. Merle, P. Fournel, M. Perol, P.-J. Souquet, J.-F. Timsit, D. Moro-Sibilot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.