Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stigmatisation et Coping dans l'Obésité : relations entre estime de soi, dépression, insatisfaction corporelle et stress perçu - 28/02/08

Doi : JTCC-06-2003-13-2-1155-1704-101019-ART03 

A. ROUSSEAU [1],

P. BARBE [2],

H. CHABROL [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs . Explorer les différentes expériences de stigmatisation auxquelles sont confrontées les femmes obèses et les stratégies de coping pour y faire face, étudier les liaisons entre fréquence de la stigmatisation, impact sur le bien-être perçu et estime de soi, dépression, insatisfaction corporelle, dépression.

Résumé

Sujets . Femmes obèses consultants en vue d'un amaigrissement avec un indice de masse corporelle supérieur à 30 kg/m ² , âge compris entre 18 et 60 ans.

Résumé

Matériels . Entretien directif, Échelle d'Estime de Soi de Rosenberg, Inventaire de Dépression de Beck à 13 items, Questionnaire sur l'insatisfaction corporelle, Échelle de Stress Perçu (PSS14).

Résumé

Résultats . Les femmes obèses de notre étude sont confrontées le plus fréquemment aux expériences de stigmatisation de type : barrières physiques, regards et moqueries des autres, manque de tact des médecins et commentaires méchants de la part des enfants. Les stratégies de coping les plus utilisées pour y faire face sont la fuite-évitement, la passivité, la résignation, les tentatives d'explication. Cinquante et un pour cent des sujets estiment que l'impact de ces expériences de stigmatisation est supérieur à 50 %. Des corrélations positives ont été retrouvées entre fréquence de stigmatisation, insatisfaction corporelle et indice de masse corporelle ainsi qu'entre impact de la stigmatisation sur le bien-être, dépression, insatisfaction corporelle et stress perçu.

Abstract

Obesity stigmatisation and coping: relation to self-esteem, depression, body image and perceived stress.

Objectives . Explore the different experiences with being stigmatized that obese women have had and what types of copng strategies they use to deal with them. Study the relationship between being stigmatized, psychological and physiological well-being, perceived stress, self-esteem, body satisfaction and depression

Subjects . Obese women seen in consultation who wish to undertake a weight reduction program who have a BMI grater to 30 kg/m 2 , between the ages of 18 and 60 years

Materials . Directed interview, Rosenberg's Self Esteem Scale, 13-item Beck Depression Inventory, Body Shape Questionnaire, Perceived Stress Scale (PSS14).

Results . The obese women who participated in the study were more frequently confronted with experiences of being stigmatized related to: physical barriers, negative attitudes of others based on looks and teasing, lack of tact on the part of doctors and cruel attitudes of children. The coping strategies the most frequently utilized included: avoidance, passivity, resignation and attempts to explain. Fifty one per cent estimated that the impact of being stigmatized was grather than 50%. There was a positive correlation between being stigmatized and body (dis) satisfaction as well as between the impact of stigmatisation well being, perceived stress, body satisfaction, and depression.


Mots clés : obésité , stigmatisation , coping , estime de soi , dépression , insatisfaction corporelle , stress perçu

Keywords: obesity , stigmatization , coping , self-esteem , depression , body (dis)satisfaction , perceived stress


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 2

P. 66-70 - juin 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les traitements psychologiques appuyés empiriquement : état de la question et critique
| Article suivant Article suivant
  • Proposition de module de thérapie cognitive pour l'amélioration de l'observance thérapeutique des schizophrènes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.