Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie des traumatismes oculaires à globe ouvert dans la région tunisienne du Cap Bon : étude rétrospective à propos de 100 cas - 19/05/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.11.011 
A. Baba , W. Zbiba, M. Korbi, A. Mrabet
 Service d’ophtalmologie, CHU Mohamed Taher Maamouri de Nabeul, 15, rue de Nouak Chutt, 8000 Nabeul, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Le but de notre étude est d’évaluer les caractéristiques épidémiologiques des plaies oculaires dans la région du Cap Bon.

Patients et méthodes

Nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 100 patients, hospitalisés et pris en charge, dans le service d’ophtalmologie du centre hospitalo-universitaire Mohamed Taher Maamouri de Nabeul, pour un traumatisme oculaire à globe ouvert, entre janvier 2006 et novembre 2013. La durée moyenne du suivi a été de 15,9 mois.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 31,9ans. Les accidents domestiques ont représenté 30 % des causes des traumatismes suivis par les agressions (29 %). L’agent traumatisant a été tranchant dans la plupart des cas (54 %). Le traumatisme a été de type pénétrant dans la majorité des cas (65,7 %). L’acuité visuelle initiale a été inférieure ou égale à 1/10 dans 69,8 % des cas. La plaie a été cornéenne isolée dans 59,7 % des cas et sclérale dans 25 % des cas. Les lésions oculaires associées les plus fréquentes ont été la cataracte traumatique (35 %) suivie de l’hyphéma (32 %). Un corps étranger intraoculaire a été présent dans 4 % des cas. Lors du dernier examen, 41,8 % ont eu une acuité visuelle finale inférieure ou égale à 1/10.

Conclusion

Les traumatismes oculaires à globe ouvert représentent un véritable problème de santé publique vu leurs répercutions à la fois, psychologiques et fonctionnelles. Le meilleur traitement reste préventif, impliquant une bonne sensibilisation de l’environnement familial, scolaire et professionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The goal of our study was to assess the epidemiological characteristics of ocular injuries in the Cap Bon region.

Patients and methods

We retrospectively reviewed the records of 100 patients, hospitalized and treated in the department of ophthalmology at the Mohamed Taher Maamouri university medical center in Nabeul, Tunisia for an open globe injury between January 2006 and November 2013. The mean duration of follow-up was 15.9months.

Results

The average age of the patients was 31.9years. Domestic accidents accounted for 30% of cases of trauma, followed by violence (29%). The trauma was sharp in most cases (54%). The injury was penetrating in most cases (65.7%). The initial visual acuity was1/10 in 69.8% of cases. The wound was isolated to the cornea in 59.7% of cases and scleral in 25% of cases. The most common associated ocular lesions were traumatic cataract (35%), followed by hyphema (32%). An intraocular foreign body was present in 4% of cases. At the final examination, 41.8% had a final visual acuity1/10.

Conclusion

Open globe injuries represent a real public health problem given their psychological and functional repercussions. The best treatment is preventative, involving better awareness in the family, school and work environment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plaie oculaire, Globe ouvert, Épidémiologie

Keywords : Ocular injury, Open globe, Epidemiology


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 5

P. 403-408 - mai 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Perforations cornéennes non traumatiques : modalités thérapeutiques
  • M. Bouazza, A. Amine Bensemlali, M. Elbelhadji, L. Benhmidoune, H. El Kabli, N. El M’daghri, M. Soussi Abdallaoui, K. Zaghloul, A. Amraoui
| Article suivant Article suivant
  • Coup de lapin (whiplash) et déséquilibres oculomoteurs : la bête noire des experts…
  • C. Speeg-Schatz, S. Gottenkiene, J.S. Raul, A. Sauer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.