Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le pronostic des tumeurs malignes primitives de la conjonctive - 03/06/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.10.017 
A. Chebbi a, , H. Bouguila a, M. Boukari a, H. Lajmi a, M. Bouzain a, I. Abess b, I. Malek a, K. Mrad b, I. Zeghal a, L. Nacef a
a Service A, institut Hédi-Raies d’ophtalmologie, boulevard 9-Avril-1938, 1007 Tunis, Tunisie 
b Service d’anatomopathologie, institut Salah Azaiz, boulevard du 9-Avril-1938, Bab Saâdoun, 1007 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Le but de ce travail est d’étudier les différents éléments susceptibles d’influencer le pronostic des tumeurs malignes primitives de la conjonctive.

Patients et méthodes

Dans cette étude les auteurs ont analysé les dossiers de 79 patients suivis pour tumeur maligne primitive de la conjonctive entre janvier 1997 et juillet 2011.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était de 61,1ans, avec un sex-ratio de 2,59. La taille moyenne des tumeurs malignes primitives de la conjonctive était de 13,9mm. Il s’agissait d’un carcinome épidermoïde invasif dans 43 cas (54,4 %), d’une dysplasie épithéliale dans 11 cas (13,9 %), d’un carcinome in situ dans 7 cas, d’un mélanome malin de la conjonctive dans 5 cas, d’un lymphome de la conjonctive dans 4 cas et d’autres tumeurs plus rares dans 9 cas. Nous avons pratiqué une biopsie exérèse tumorale avec marge de sécurité dans 89,8 % des cas, une cryothérapie y a été associée dans 46,6 % des cas. Une énucléation a été pratiquée dans deux cas et une exentération orbitaire dans 5 cas. Nous avons noté une récidive tumorale dans 33,3 % des cas après un délai moyen de 9,5 mois. La radiothérapie a été indiquée dans 44 cas (55,7 %). Le suivi moyen de nos patients était de 42 mois. La récidive tumorale a été statistiquement associée aux antécédents de xeroderma pigmentosum (p=0,012), à un délai diagnostique supérieur à 11 mois (p=0,001), à la localisation caronculaire (p=0,004), à une taille tumorale supérieure à 10mm (p=0,044), à l’extension sclérale (p=0,011), au traitement initial par biopsie exérèse seule (p=0,033), et à l’atteinte des limites d’exérèse tumorale (p=0,008).

Conclusion

La connaissance des facteurs pronostiques des tumeurs malignes primitives de la conjonctive est essentielle pour la prise en charge thérapeutique et permet d’améliorer le pronostic de ces tumeurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To discuss possible factors that could influence the prognosis of primary malignant conjunctival tumors.

Patients and methods

We retrospectively analyzed medical records of 79 patients followed for primary malignant conjunctival tumors between January 1997 and July 2011.

Results

The mean age at the time of diagnosis was 61.1 years; male/female ratio was 2.59. The mean tumor size was 13.9mm. The histological type was invasive squamous cell carcinoma in 43 cases (54.4%), epithelial dysplasia in 11 cases (13.9%), carcinoma in situ in 7 cases, conjunctival malignant melanoma in 5 cases, conjunctival lymphoma in 4 cases and other rare tumors in 9 cases. We performed an excisional biopsy with a safety margin in 89.8% of cases, associated with cryotherapy in 46.6% of cases. Enucleation was performed in two cases and orbital exenteration in 5 cases. We noted tumor recurrence in 33.3% of patients after an average period of 9.5 months. Radiation therapy was indicated in 44 cases (55.7%). The mean follow-up of our patients was 42 months. Tumor recurrences were statistically associated with a history of xeroderma pigmentosum (P=0.012), a diagnostic delay more than 11 months (P=0.001), caruncular location (P=0.004), tumor size greater than 10mm (P=0.044), scleral extension (P=0.011), initial treatment limited to excisional biopsy (P=0.033) and histopathologic involvement of the margin of the tumor resection (P=0.008).

Conclusion

A better understanding of the prognostic factors of primary malignant conjunctival tumors is essential for management and may improve the prognosis of these tumors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs malignes de la conjonctive, Pronostic, Survie

Keywords : Prognosis, Survival, Malignant tumors of the conjunctiva


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 6

P. 477-485 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Principes de réalisation du champ visuel attentionnel et élaboration de normes
  • C. Marks, I. Bouacha, S. Defoort, D. Basset, C. Moroni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.