Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndrome de Turner - 17/06/15

[10-027-C-30]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(15)50292-8 
F. Serrano, C. Courtillot
 Service d'endocrinologie et médecine de la reproduction, Centre de référence des maladies endocriniennes rares de la croissance (CRMERC), Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

Le syndrome de Turner est lié à une anomalie de nombre (monosomie 45,X dans 50 % des cas) ou de structure du chromosome X. Cette anomalie peut être présente dans toutes les cellules de l'organisme, ou retrouvée exclusivement dans certaines cellules - on parle alors de mosaïque -, la sévérité du phénotype étant dans ce cas corrélée au pourcentage de cellules dont le caryotype est anormal. Les deux atteintes caractéristiques les plus constantes sont le retard statural et l'insuffisance ovarienne. Elles nécessitent le plus souvent l'introduction d'un traitement par hormone de croissance dès la petite enfance puis par estrogènes, associés dans un deuxième temps aux progestatifs, à visée d'induction pubertaire. S'y associent diverses complications de moindre prévalence : cardiovasculaires, métaboliques, auto-immunes, ORL, ophtalmologiques, néphrologiques, dermatologiques, gastro-intestinales, hépatiques, tumorales, et finalement neuropsychologiques, dépistées au moment du diagnostic puis régulièrement au cours du suivi. Les grossesses spontanées sont exceptionnelles. Malgré les progrès réalisés dans les techniques de préservation de la fertilité, le recours au don d'ovocytes reste souvent la seule alternative pour les patientes désireuses d'une grossesse. Ces grossesses restent d'ailleurs à très haut risque, notamment cardiovasculaire avec un risque accru de dissection aortique, justifiant la réalisation d'un bilan préconceptionnel exhaustif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Monosomie 45,X, Mosaïque, Retard statural, Hormone de croissance, Insuffisance ovarienne, Dissection aortique, Don d'ovocytes


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Insuffisance ovarienne prématurée
  • J. Hugon-Rodin, S. Christin-Maitre
| Article suivant Article suivant
  • Hypogonadismes hypogonadotrophiques congénitaux et syndrome de Kallmann chez l'homme et la femme
  • J. Young

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.