Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sciences of the brain: The long road to scientific maturity and to present-day reductionism - 05/08/15

Sciences du cerveau : la longue route vers la maturité et le réductionnisme du temps présent

Doi : 10.1016/j.crvi.2015.06.014 
Michel Le Moal a, b, , Joël Swendsen b, c, d
a Neurocentre Magendie, Inserm U862, Bordeaux, France 
b Université de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, 33077 Bordeaux cedex, France 
c CNRS UMR 5287, Bordeaux, France 
d École pratique des hautes études, Paris, France 

Corresponding author. Neurocentre Magendie, Inserm U862, 146, rue Léo-Saignat, 33077 Bordeaux cedex, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 05 August 2015
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

When examined in a long-term perspective, brain sciences demonstrate certain conceptual consistencies as well as theoretical oppositions that have lasted for centuries, ever since Ancient Greece. The neurosciences have progressed more on the basis of technological than conceptual advances, and the constant recuperation of new techniques from other sciences have led to a continually reductionist view of the brain and its functions. In a different perspective, if not opposite to the reductionism, are the psychological constructs and those that constitute the functional unity of individuals, which are still mysterious. In fact, the gap between these two approaches has never been larger than it is now. This chapter discusses the enduring nature of some of these problems and their recent consequences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans une perspective inscrite dans le long terme, les sciences du cerveau laissent apparaître quelques constantes conceptuelles et des oppositions théoriques qui perdurent au cours des siècles. Les neurosciences avancent en raison des progrès technologiques et ces derniers conduisent à un réductionnisme sans fin des approches. Dans une perspective différente, sinon opposée du réductionnisme, se trouvent ce qui constitue les grandes fonctions psychologiques et ce qui constitue l’unité fonctionnelle des individus, dont les comportements restent dans le mystère ; la séparation de ces deux approches n’a jamais été aussi nette. Ce chapitre discute quelques-uns entre ces problèmes dans leurs permanences et dans leurs récentes dérives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Conceptual Neuroscience, Psychiatry, Reductionism, Brain and Society

Mots clés : Neurosciences théoriques, Psychiatrie, Réductionnisme, Cerveau et Société


Plan


© 2015  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.