Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Embolisation d’un pseudo-anévrisme fissuré de l’artère utérine à 26 semaines d’aménorrhée : conséquences fœto-maternelles ; à propos d’un cas - 19/08/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.07.005 
C. Maignien a, , d , L. Marcellin a, d, O. Anselem a, d, S. Silvera b, d, B. Dousset c, G. Grangé a, d, F. Goffinet a, d
a Maternité Port-Royal, hôpital Cochin Broca, Hôtel-Dieu, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France 
b Service de radiologie, hôpital Cochin Broca, Hôtel-Dieu, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
c Service de chirurgie digestive, hépatobiliaire et endocrinienne, hôpital Cochin Broca, Hôtel-Dieu, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
d DHU risques et grossesse, université Paris Descartes, Sorbonne Paris-Cité, 12, rue de l’École-de-Médecine, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La fissuration d’un pseudo-anévrisme de l’artère utérine en cours de grossesse est une situation rare, dont la prise en charge est difficile car elle doit tenir compte de son impact fœtal. Nous rapportons le cas d’une fissuration d’un pseudo-anévrisme de l’artère utérine gauche de 2cm, découvert au terme de 26+0semaines d’aménorrhée (SA) chez une femme de 30ans présentant des douleurs pelviennes. Le diagnostic échographique de fissuration a été confirmé par une angio-IRM. Une embolisation sélective du sac anévrismal, fœtus en place, a été réalisée en urgence, permettant son exclusion complète. La patiente a accouché un mois plus tard à 31+1SA d’une fille prise en charge initialement par les néonatalogistes, qui est actuellement bien portante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Rupture of a uterine artery pseudo-aneurysm during pregnancy is a rare condition with potential life-threatening complications, and management should take into account the fetal impact of the therapeutic choice. We report the case of a 2cm left uterine artery pseudo-aneurysm revealed by pelvic pain, in a 30-year-old pregnant woman at 26+0weeks of gestation (WG). Diagnosis was suspected at ultrasound scan, and confirmed with Magnetic Resonance angiography that showed signs of pre-rupture. An emergency selective embolization attempted in utero allowed the complete exclusion of the aneurysmal sac. The patient gave birth one month later to a girl at 31+1WG, initially managed by neonatologists, who is currently in good health.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pseudo-anévrisme, Artère utérine, Grossesse, Embolisation

Keywords : Pseudo-aneurysm, Uterine artery, Pregnancy, Embolization


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 7

P. 665-669 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hystéroscopie opératoire pour fibrome : morcellement versus résection à l’anse bipolaire
  • A. Hamidouche, M. Vincienne, T. Thubert, C. Trichot, G. Demoulin, A. Nazac, H. Fernandez, A.-L. Rivain, X. Deffieux
| Article suivant Article suivant
  • Appendice caudal dans l’espèce humaine : à propos d’un cas
  • S. Andres, T. Boisramé, G. Fritz, B. Viville, P. Kehrli, B. Langer, R. Favre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.