Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficultés de prise en charge de la sténose caustique œsophagienne chez l’enfant (série de 10 cas) - 31/08/15

Doi : 10.1016/j.jpp.2015.05.005 
I. Tadmori , M. Lakhdar Idrissi, M. Hida
 Service de pédiatrie, hôpital Mère-Enfant, CHU Hassan II, 30000 Fès, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La sténose de l’œsophage est la complication la plus redoutable de l’ingestion caustique. Le but de ce travail est de rapporter l’expérience de notre service concernant les particularités de la prise en charge des enfants ayant une sténose caustique de l’œsophage.

Patients et méthodes

Sur une période de 10ans (2002 à 2012), quarante enfants ont été pris en charge pour ingestion de caustique. Dix cas ont évolué vers la sténose de l’œsophage. Cette étude rétrospective met en exergue leurs particularités (clinique, para-clinique, thérapeutique) ainsi que leur évolution.

Résultats

L’âge moyen était de 3,4ans, le sex-ratio était de 1,5. Le produit caustique était une base dans 50 % des cas. La symptomatologie est dominée par les vomissements et la dysphagie (100 %), des lésions buccales (60 %), une douleur thoraco-abdominale (40 %), des hémorragies digestives (30 %) et par une détresse respiratoire (10 %). Tous les patients ont bénéficié d’une endoscopie initiale et d’un transit œsogastroduodénal qui a montré une sténose serrée chez tous les patients, multiple dans 40 % des cas et franchissable dans 60 % des cas. La dilatation endoscopique a été réalisée chez tous les malades avec succès dans 30 % des cas, une œsophagoplastie a été indiquée dans 10 % des cas. Cinquante pour cent de nos malades sont en cours de dilatation et nous déplorons un décès sur sténose œsophagienne étendue.

Discussion

La prise en charge chez ces enfants est médico-chirurgicale, son traitement est basé sur des dilatations endoscopiques avec l’obligation d’une surveillance à long terme, vu le risque de cancérisation de l’œsophage brûlé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The esophageal stricture is the most dreaded complication of caustic ingestion. The purpose of this study was to report the experience of our service on the particularities of the management of children with caustic esophageal stricture.

Patients and methods

Over a period of 10years (2002 to 2012), forty children were supported for caustic ingestion. Ten cases have progressed to esophageal stricture. This retrospective study brings out their characteristics (clinical, para-clinical, therapeutic) and evolution.

Results

The mean age was 3.4years, the sex ratio was 1.5. The caustic was a base in 50% of cases. The symptomatology is dominated by vomiting and dysphagia (100%), mouth sores (60%), a thoraco-abdominal pain (40%), gastrointestinal bleeding (30%) and respiratory distress (10%). All patients received initial endoscopy and a esogastroduodenal transit which showed a tight stenosis in all patients, multiple in 40% of cases and passable in 60% of cases. Endoscopic dilatation was performed in all patients successfully in 30% of cases, esophagoplasty was indicated in 10% of cases. Fifty percent of our patients are being expanded and we deplore one death in extended esophageal stenosis.

Discussion

The care of these children is medico-surgical, treatment is based on endoscopic dilatation with the requirement of a long-term monitoring, given the risk of cancer of the burnt esophagus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ingestion caustique, Enfant, Sténose œsophagienne, Dilatation endoscopique

Keywords : Ingestion caustics, Child, Esophageal stenosis, Endoscopic dilatation


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 4

P. 177-184 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les brûlures électriques de la main chez l’enfant
  • J. El Bouyousfi, N. Fejjal, R. Belkacem
| Article suivant Article suivant
  • Conduite à tenir devant une dyspnée obstructive haute
  • P. Contencin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.