Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conversion paralysis after cervical spine arthroplasty: A case report and literature review - 03/09/15

Doi : 10.1016/j.otsr.2015.06.001 
M. Boudissa , J.E. Castelain, L. Boissière, R. Mariey, V. Pointillart, J.M. Vital
 Unité rachidienne, département de chirurgie orthopédique, hôpital universitaire de Bordeaux, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 

Corresponding author. Tel.: +33 6 01 04 68 24.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

We report a case of conversion paralysis after cervical spine arthroplasty performed in a 45-year-old woman to treat cervico-brachial neuralgia due to a left-sided C6–C7 disc herniation. Upon awakening from the anaesthesia, she had left hemiplegia sparing the face, with normal sensory function. Magnetic resonance imaging (MRI) of the brain ruled out a stroke. MRI of the spinal cord showed artefacts from the cobalt-chrome prosthesis that precluded confident elimination of mechanical spinal cord compression. Surgery performed on the same day to substitute a cage for the prosthesis ruled out spinal cord compression, while eliminating the source of MRI artefacts. Findings were normal from follow-up MRI scans 1 and 15days later, as well as from neurophysiological testing (electromyogram and motor evoked potentials). The deficit resolved fully within the next 4days. A psychological assessment revealed emotional distress related to an ongoing divorce. The most likely diagnosis was conversion paralysis. Surgeons should be aware that conversion disorder might develop after a procedure on the spine, although the risk of litigation requires re-operation. Familiarity with specific MRI sequences that minimise artefacts can be valuable. A preoperative psychological assessment might improve the detection of patients at high risk for conversion disorder.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Conversion paralysis, Conversion motor disorder, Hysterical paralysis, Cervical spine prosthesis, MRI artefacts


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 5

P. 637-641 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Endoluminal minimally invasive surgery for chronic exertional compartment syndrome: A new technique
  • J. Pierrart, P. Croutzet, T. Gregory, E.H. Masmejean
| Article suivant Article suivant
  • Delayed hypersensitivity reaction after cervical disc replacement: A case report
  • M. Lagier, M. Briere, H. Giorgi, S. Fuentes, B. Blondel, P. Tropiano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.