Article

1 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    5 1 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 85, n° 4
pages 365-369 (juin 2018)
Doi : 10.1016/j.rhum.2017.09.005
accepted : 21 October 2016
Articles originaux

Détection échographique infraclinique d’enthésopathies et d'atteintes unguéales chez des patients à risque de rhumatisme psoriasique
 

Marie Acquitter a, Laurent Misery a, Alain Saraux b, Luc Bressollette c, Sandrine Jousse-Joulin b, c,
a Service de dermatologie, CHU de Brest, 29280 Brest, France 
b Service de rhumatologie, CHU de Brest, boulevard Tanguy-Prigent, 29280 Brest, France 
c Unité d’échographie, CHU de Brest, 29280 Brest, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Détecter des anomalies infracliniques des enthèses et des ongles par échographie en échelle de gris ( mode B) et en mode Doppler puissance (DP) en comparant des patients présentant soit un psoriasis unguéal, soit un psoriasis inversé et du cuir chevelu.

Méthodes

Cette étude prospective monocentrique a inclus des patients atteints de psoriasis unguéal, inversé ou du cuir chevelu ne présentant pas de rhumatisme psoriasique ou ne recevant pas de traitement systémique. Une évaluation clinique et échographique de 14 enthèses et de 12 ongles a été réalisée par un dermatologue (évaluation clinique) et un rhumatologue (échographie).

Résultats

Cinq cent dix-huit enthèses ont été analysées sans qu’aucune différence statistique ne soit observée entre les deux groupes pour l’enthésopathie en échelle de gris (p =0,66). Le signal DP des enthèses était faible (< 1 %) dans les deux groupes. La matrice était significativement plus épaisse en cas d’atteinte unguéale (1,94 mm vs 1,77 mm ; p =0,007). Le signal DP mesuré dans l’épaisseur de la peau au niveau de l’articulation distale et la perte de la structure trilaminaire ont également été associés de manière significative au psoriasis unguéal (p =0,037 et p <0,0001 respectivement).

Conclusion

La détection d’enthésopathie infraclinique par échographie est relativement courante dans les deux groupes, contrairement à la détection d’enthésites en mode DP, mais sans que la différence soit statistiquement significative. L’échographie est un outil efficace pour évaluer les composantes de l’ongle psoriasique (perte de la structure trilaminaire, épaississement de l’ongle et inflammation) significativement associées au psoriasis unguéal.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Échographie, Enthésopathie, Maladie de l’ongle, Psoriasis



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.



© 2017  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline