Article

3 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 3 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 78, n° 2
pages 140-146 (mars 2011)
Doi : 10.1016/j.rhum.2010.09.018
accepted : 13 September 2010
Incidence de la tuberculose chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Revue systématique de la littérature
 

Laurence Baronnet , Thomas Barnetche, Valentine Kahn, Claire Lacoin, Christophe Richez, Thierry Schaeverbeke
Service de rhumatologie, groupe hospitalier Pellegrin, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Déterminer l’incidence et le risque de tuberculose chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde avec ou sans traitement anti-TNF⍺, l’impact des recommandations de prise en charge des tuberculoses latentes, le délai de survenue et la proportion de formes extrapulmonaires.

Méthodes

Revue systématique de la littérature en consultant la base de données Medline. Dans chaque étude, ont été relevés : l’incidence et le risque de tuberculose chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde avec et sans traitement anti-TNF⍺, la durée d’exposition au traitement et la localisation de la tuberculose.

Résultats

Quatorze articles ont été sélectionnés. Le risque de tuberculose chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, non traités par anti-TNF⍺, est deux à dix fois supérieur à celui de la population générale. Il est encore deux à quatre fois plus important sous anti-TNF⍺. Les études révèlent des incidences variables sous anti-TNF⍺ (9,3 à 449/100000) selon le pays, la période d’observation et la molécule utilisée. Le risque semble plus important sous anticorps monoclonal par rapport au récepteur soluble. Les recommandations officielles ont permis de diminuer cette incidence. Plus de la moitié des tuberculoses surviennent dans la première année du traitement. La proportion de tuberculose extrapulmonaire est de 60 % sous anti-TNF⍺, on retrouve davantage de formes disséminées avec les anticorps monoclonaux.

Conclusions

Le risque de tuberculose augmente en cas de traitement anti-TNF⍺, de façon plus importante avec les anticorps monoclonaux. Il s’agit d’évènements rares, de survenue précoce, plus fréquemment extrapulmonaires, dont la gravité potentielle requière toute l’attention du clinicien.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde, Tuberculose, Anti-TNF⍺



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.12.004).



© 2010  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline