Article

6 Iconography
1 @@#116645@@
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • @@116540a@@@@116540b@@@@116540c@@@@116540d@@

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 20,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    9 6 0 1


@@#104103@@ Appareil locomoteur
@@#104105a@@@@#104105b@@.

Appareil locomoteur
[14-321-A-21]
Doi : 10.1016/S0246-0521(06)40309-0
Épiphysiolyse fémorale supérieure
 

T. Odent : Praticien hospitalo-universitaire, S. Pannier : Chef de clinique-assistant, C. Glorion  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service d'orthopédie et traumatologie pédiatriques, hôpital des Enfants-Malades, Université Paris V René Descartes, 149, rue de Sèvres 75015 Paris, France 

*Auteur correspondant.
Résumé

L'épiphysiolyse fémorale supérieure (EFS) correspond à un glissement de l'épiphyse fémorale supérieure par rapport au col fémoral. La zone de croissance est le siège de ce glissement dont le déplacement se produit le plus souvent en arrière et en dedans sous l'effet du poids du corps. Cette affection survient le plus fréquemment lors de la puberté. Certains facteurs de risques épidémiologiques et métaboliques ont été retrouvés, avec principalement le surpoids. Il faut insister sur le retard fréquent du diagnostic dans les formes chroniques. L'évolution spontanée est dominée par la majoration du glissement et le risque de survenue d'un glissement « aigu » qui donnent des complications précoces (coxite, ostéonécrose etc.) et à long terme (arthrose secondaire). Le traitement vise à stopper la progression du glissement pour éviter les complications dont la fréquence augmente avec l'importance du déplacement. Actuellement, la classification clinique et radiologique tenant compte de la stabilité de l'épiphyse est la plus utilisée pour guider les indications thérapeutiques et semble la mieux corrélée au pronostic. Dans les formes peu déplacées et stables, la fixation en place par une vis canulée est la méthode de choix et donne de bons résultats chez la majorité des patients. Dans les formes instables ou à grand déplacement, qui posent le plus de problèmes, la place de la réduction par manœuvres orthopédiques ou chirurgicales, ainsi que le délai d'intervention restent des sujets controversés. Un diagnostic précoce reste le meilleur facteur pronostique dans cette affection.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Épiphysiolyse fémorale supérieure, Nécrose avasculaire de la tête fémorale, Chondrolyse, Chirurgie de la hanche



© 2006  Elsevier SAS. All Rights Reserved.

@@#116875@@ : T. Odent, S. Pannier, C. Glorion. Épiphysiolyse fémorale supérieure. EMC - Appareil locomoteur 2006:1-9 [Article 14-321-A-21].

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline