Médecine

Paramédical

Autres domaines

Sommario Abbonarsi

Infections à Mycoplasma hominis - 31/05/12

[8-039-V-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)57901-9 
S. Pereyre a, b, c : Maître de conférence des Universités, praticien hospitalier, C. Bébéar a, b, c,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a USC Infections humaines à mycoplasmes et chlamydiae, Université Bordeaux Segalen, Place Amélie Raba Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b USC Infections humaines à mycoplasmes et chlamydiae, INRA, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux cedex, France 
c Laboratoire de bactériologie, Centre hospitalier universitaire de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 8
Iconografia 0
Video 0
Altro 1

Riassunto

Mycoplasma hominis est un mycoplasme opportuniste retrouvé en position commensale au niveau du tractus génital chez la femme. Il est responsable d'infections gynécologiques et néonatales, mais aussi d'infections extragénitales, en particulier chez l'adulte immunodéprimé. Le diagnostic des infections à M. hominis se fait par culture sur des milieux riches, adaptés. M. hominis produit son énergie par hydrolyse de l'arginine, propriété utilisée pour l'identification d'espèce. Plusieurs trousses commercialisées permettent la détection, l'identification et la quantification de M. hominis dans les prélèvements urogénitaux. Des techniques de polymerase chain reaction (PCR) maison ont été décrites. Elles sont indiquées pour détecter M. hominis dans les échantillons où la culture manque de sensibilité. L'interprétation des résultats bactériologiques est aisée pour les prélèvements normalement stériles mais est plus délicate pour les prélèvements en contact avec une flore commensale. Si la présence de M. hominis chez l'homme est le reflet d'une colonisation, une évaluation quantitative peut être nécessaire chez la femme et chez le nouveau-né pour distinguer colonisation et infection. Comme tous les mycoplasmes, M. hominis ne présente pas de paroi et résiste à tous les antibiotiques agissant à ce niveau. Un protocole standardisé pour l'étude de la sensibilité aux antibiotiques de M. hominis vient d'être publié par le Clinical Laboratory Standards Institute (CLSI). M. hominis présente des résistances intrinsèques dans le groupe des macrolides et apparentés, notamment une résistance aux macrolides à 14 et 15 chaînons. Il demeure sensible à la josamycine et aux lincosamides. Trois classes d'antibiotiques, tétracyclines, fluoroquinolones et macrolides, et apparentés, peuvent être utilisées en thérapeutique. Des résistances acquises in vivo sont décrites pour ces trois classes d'antibiotiques. La résistance aux tétracyclines est la plus fréquente, estimée à 20 % des souches en France. La conjonction des éléments bactériologiques et cliniques est nécessaire pour décider de l'opportunité d'un traitement adapté de l'infection à M. hominis.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Mycoplasma hominis, Commensal, Infections gynécologiques, Infections néonatales, Infections extragénitales, Tétracyclines


Mappa


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Leptospirose
  • P. Bourhy, P. Hochedez, M. Picardeau
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Infections à Mycoplasma pneumoniae
  • F. Roblot, A. Bourgoin, C. Godet

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

;

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.