Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels sont les outils pour le suivi post-professionnel, leurs modalités de réalisation, leurs performances, leurs limites et leurs bénéfices/risques ? Radiographie et la tomodensitométrie thoracique - 08/07/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.02.012 
G. Ferretti a, b, c, d,
a Université J-Fourrier, BP 53, 38041 Grenoble cedex 9, France 
b Domaine universitaire, 621, avenue Centrale, 38400 Saint-Martin-d’Hères, Gières, France 
c CRI Inserm/UJF U823, institut Albert-Bonnot, rond-point de la Chantourne, 38706 La Tronche cedex, France 
d Clinique universitaire de radiologie et imagerie médicale, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La radiographie thoracique et la tomodensitométrie (TDM) thoracique sont les deux techniques radiologiques utilisées pour le suivi post-professionnel des personnes exposées à l’amiante. Depuis la dernière conférence de consensus de 1999, les publications ont essentiellement portés sur la TDM haute résolution et la TDM haute résolution volumique (TDMHRV). Nous envisagerons successivement l’apport de la radiographie thoracique numérisée, les recommandations pour l’acquisition des TDMHRV pour assurer la qualité d’image tout en maîtrisant la dose délivrée, la nécessité de se référer à « l’atlas iconographique tomodensitométrique des pathologies bénignes de l’amiante » publié en 2007 pour l’interprétation. Les résultats des études publiées concernant l’exploration radiographique ou TDM seront ensuite revus. Notons la grande variabilité inter-observateur pour la reconnaissance des plaques et de l’asbestose, imposant une formation adéquate pour les radiologues, et l’importance d’aboutir à la définition de critères standardisés quantifiés. La mauvaise concordance de lecture entre radiologues thoraciques et généralistes doit être prise en compte : la lecture des TDM dans le cadre de l’exposition post-professionnelle à l’amiante pourrait être confiée à des médecins radiologues spécialistes en pathologie thoracique ou ayant bénéficié d’une formation spécifique validante. Une double interprétation des TDM pourrait être proposée lors des demandes médicosociales. La TDM est plus sensible que la radiographie thoracique pour la détection des cancers bronchiques, mais est à l’origine d’un grand nombre de faux-positif (96 à 99 %). Aucune donnée ne permet de montrer l’utilité du dépistage du mésothéliome par radiographie ou TDM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Chest radiography and computed tomography (CT) are the two radiological techniques used for the follow-up of people exposed to asbestos. Since the last conference of consensus (1999), the scientific literature has primarily covered high-resolution CT and high-resolution volume CT (HR-VCT). We consider in turn the contribution of digital thoracic radiography, recommendations for the performance of HR-VCT to ensure the quality of examination while controlling the delivered radiation dose, and the need to refer to the “CT atlas of benign diseases related to asbestos exposure”, published by a group of French experts in 2007, for interpretation. The results of the published studies concerning radiography or CT are then reviewed. We note the great interobserver variability in the recognition of pleural plaques and asbestosis, indicating the need for adequate training of radiologists, and the importance of defining standardized, quantified criteria for CT abnormalities. The very low agreement between thoracic and general radiologists must be taken into account. The reading of CT scans in cases of occupational exposure to asbestos should be entrusted to thoracic radiologists or to general radiologists having validated specific training. A double interpretation of CT could be considered in medicosocial requests. CT is more sensitive than chest radiography in the detection of bronchial carcinoma but generates a great number of false positive results (96 to 99%). No scientific data are available to assess the role of imaging by either CT or chest radiography in the early detection of mesothelioma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amiante, Radiographie thoracique, Tomodensitométrie, Asbestose, Plaque pleurale, Fibrose pleurale, Mésothéliome, Cancer bronchique

Keywords : Asbestos, Chest radiography, Computed tomography, Pleural plaque, Pleural fibrosis, Mesothelioma, Bronchogenic carcinoma


Plan


 Nous remercions la Haute Autorité de santé de nous avoir autorisés à reproduire ce texte. Il est également consultable sur le site www.has-sante.fr/ rubrique Toutes nos publications.


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 6

P. 761-772 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Modifications structurales et inflammation dans la BPCO : importance des voies aériennes distales
  • P.-R. Burgel, A. Bourdin, C. Pilette, G. Garcia, P. Chanez, I. Tillie-Leblond
| Article suivant Article suivant
  • Un regard simple sur la biologie moléculaire du cancer bronchique : la thymidylate synthase (TS)
  • I. Rouquette, J. Mazieres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.