Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sevrage tabagique du fumeur atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive - 09/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.07.001 
M. Underner a, , J. Perriot b, G. Peiffer c
a Service de pneumologie, centre de lutte antituberculeuse (CLAT 86), unité de tabacologie, CHU de Poitiers, CHU la Milétrie, pavillon René-Beauchant, BP 577, 86021 Poitiers cedex, France 
b Dispensaire Émile-Roux, centre de tabacologie, centre de lutte antituberculeuse (CLAT 63), 63100 Clermont-Ferrand, France 
c Service de pneumologie, consultation de tabacologie - CHR Metz-Thionville, 57038 Metz, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 24
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Un fumeur sur deux poursuivant sa consommation de tabac toute sa vie décédera d’une maladie en rapport avec cet usage. Le tabagisme représente un enjeu majeur de santé publique à l’échelle planétaire. Le tabagisme actif est la principale cause de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Les projections pour 2020 indiquent que la BPCO deviendra la troisième cause de mortalité et la cinquième cause de handicap. L’arrêt du tabac diminue le risque de développer une BPCO et constitue le traitement essentiel de cette maladie inflammatoire bronchique. L’arrêt du tabac diminue la prévalence des symptômes respiratoires, le nombre d’hospitalisations, la décroissance du VEMS, la fréquence des exacerbations et la mortalité globale. Parmi les patients atteints de BPCO, 38 à 77 % sont fumeurs. Leur consommation quotidienne de cigarettes, leur niveau de dépendance à la nicotine sont élevés. L’association d’interventions comportementales de forte intensité et de médicaments d’aide à l’arrêt (substituts nicotiniques, varénicline, bupropion) est la stratégie de sevrage la plus efficace chez le fumeur avec BPCO. En revanche, les prises en charge comportementales sans médicament associé ne sont pas plus efficaces que le simple conseil d’arrêt. Deux facteurs semblent prédictifs de la réussite de la tentative d’arrêt chez les fumeurs atteints de BPCO : une forte motivation à l’arrêt et l’utilisation de médicaments du sevrage tabagique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

One out of two smokers who smoke throughout their lifetime will die from a disease related to smoking. Tobacco smoking therefore represents a major global public health issue. Smoking is the leading cause of chronic obstructive pulmonary disease (COPD). Projections for 2020 indicate that by then, COPD will have become the third cause of death and the fifth cause of disability worldwide. Stopping smoking reduces the risk of developing COPD and is an essential treatment for this inflammatory disease. Smoking cessation decreases the prevalence of respiratory symptoms, number of hospitalizations, and decline in FEV1, as well as exacerbation frequency and overall mortality. Among the patients, 38–77 % with COPD are smokers. Their daily cigarette consumption and level of nicotine dependence are often high. The combination of high intensity behavioral interventions and medication treatments (nicotine replacement therapy, varenicline, bupropion) is the most effective strategy for smokers with COPD. In contrast, behavioral interventions without medication are not more effective than simple advice to stop. Two factors seem to predict the success of the attempt to quit in smokers with COPD: a strong motivation to quit and the use of smoking cessation medications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tabagisme, BPCO, Sevrage tabagique, Réduction du risque, Dépendance nicotinique

Keywords : Tobacco smoking, COPD, Smoking cessation, Risk reduction strategies, Nicotine addiction


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. 937-960 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sevrage tabagique des fumeurs en situation de précarité sociale
  • F. Merson, J. Perriot, M. Underner, G. Peiffer, N. Fieulaine
| Article suivant Article suivant
  • Le patient atteint de cancer bronchique en réanimation
  • A.-P. Meert, T. Berghmans, J.-P. Sculier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.