Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypophysitis in 2014 - 10/11/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.08.003 
Ingrid Allix , Vincent Rohmer
 Département d’endocrinologie-diabétologie-nutrition, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Hypophysitis is a rare pathology. As clinical symptoms and radiologic signs are non-specific, the diagnostic is difficult. Hypophysitis's pathogenesis remains obscure but new histological and etiological variants have recently been reported. Primary hypophysitis is the main form. For the first time, hypophysitis in ANCA-associated vasculitides has been reported. An entity of immunoglobulin G4 related plasmatic hypophysitis has been described and well-defined diagnostic criteria are proven. Monoclonal antibodies directed against the cytotoxic T-lymphocyte antigen-4 (CTLA-4), investigated in metastatic cancer, can induce hypophysitis. Hypophysitis's pathogenesis remains obscure but several candidate pituitary autoantigens have been described in the last decade, although none has proven useful as a diagnostic tool.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’hypophysite est une pathologie rare. Sa symptomatologie et les signes radiologiques sont non spécifiques rendant son diagnostique difficile. Sa physiopathologie reste encore mal comprise mais de nouvelles étiologies et formes histologiques ont été décrites ces dernières années. L’hypophysite primaire reste la forme la plus fréquente. Il a été rapporté pour la première fois des hypophysites chez des patients présentant une vascularite à ANCA. Par ailleurs, il a été décrit des hypophysites par infiltration lymphoplasmocytaire à IgG4 et des critères diagnostiques ont été clairement identifiés. Enfin, des formes d’hypophysites secondaires à des traitements immuno-suppresseurs, tels que les anticorps monoclaux anti-CTLA-4 utilisés dans le traitement de certains cancers ont été décrites. La pathogenèse de cette maladie reste encore inconnue bien que plusieurs cas d’auto-antigènes aient été identifiés ces dernières années.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hypophysitis, IgG4 related hypophysitis, Anti-CTLA-4 antibody, Corticoid, Pituitary autoantigen

Mots clés : Hypophysite, Hypophysite par infiltration d’IgG4, Anticorps monoclaux anti-CTLA-4, Corticoïdes, Autoantigène hypophysaire


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 5

P. 585-594 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Are there any causes for increased thyroid volume in women with prolactinoma?
  • Berçem Ayçiçek Do?an, Tu?ba Ta?c?, Ay?e Arduç, Mazhar Müslüm Tuna, Dilek Berker, Serdar Güler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.