Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Acuité visuelle, pachymétrie et densité cornéenne après traitement par solution hyperosmolaire au chlorure de sodium 5 % dans l’œdème cornéen postopératoire - 08/12/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.07.002 
G. Ho Wang Yin a, b, , M. Sampo a, S. Soare a, L. Hoffart a
a Service d’ophtalmologie, université d’Aix-Marseille, hôpital de la Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Équipe DiMABio, faculté des sciences de Saint-Jérôme, université d’Aix-Marseille, institut Fresnel, avenue Escadrille Normandie-Niemen, 13397 Marseille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

L’objectif de notre étude était d’évaluer l’efficacité d’un traitement par solution hyperosmolaire dans l’œdème cornéen.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective randomisée réalisée chez des patients présentant un œdème de cornée postopératoire. Deux groupes ont été constitués : le groupe 1 traité par solution hyperosmolaire au chlorure de sodium 5 % associé à du hyaluronate de sodium 0,15 % en plus du traitement postopératoire pendant 1 mois ; le groupe 2 sans traitement anti-œdémateux. L’acuité visuelle, la pachymétrie et la densité cornéenne étaient évaluées à j1, j7, M1, M3, M6.

Résultats

Quarante-quatre patients ont été inclus dans le groupe 1 et 42 dans le groupe 2. L’acuité visuelle était significativement meilleure dans le groupe 1 à j7 (0,84 logMAR vs 1,55 logMAR, p=0,019, IC 95 % [−1,298 ;−0,128]), puis elle n’était plus statistiquement différente à M1, M3 ou M6. La pachymétrie diminuait significativement à j7 dans le groupe 1 (baisse de 17 %, p=0,04, IC 95 % [1,987 ; 258,305]), contrairement à celle du groupe 2 (p=0,8, IC 95 % [−132,9 ; 161,8]), mais la différence entre les 2 groupes n’était pas statistiquement significative (p=0,11, IC 95 % [−16 ; 19,1]). Les densités cornéennes n’étaient pas non plus significativement différentes entre les 2 groupes.

Conclusion

La solution hyperosmolaire chlorure de sodium 5 % montre un effet statistiquement significatif dans le traitement de l’œdème cornéen post-chirurgical se traduisant par une amélioration de l’acuité visuelle à j7, avec une tendance à la diminution de la pachymétrie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the effectiveness of a hyperosmolar medication in corneal edema.

Methods

This was a prospective randomized study, performed in patients with post-operative corneal edema. Two groups were created: group 1 treated with hypertonic eye drops of 5% sodium chloride with 0.15% sodium hyaluronate in addition to the usual post-operative treatment for 1 month; group 2 without treatment for edema. Visual acuity, pachymetry and corneal density were measured at 1 day, 1 week, 1 month, 3 months and 6 months following surgery.

Results

Forty-four patients were included in group 1 and 42 in group 2. Visual acuity was significantly better in group 1 than in group 2 at 7 days (0.84 logMAR vs 1.55 logMAR, P=0.019 CI 95% [−1.298;−0.128]) and was no longer different at one month, three and six months. Pachymetry decreased significantly in 7 days in group 1 (decrease of 17%, P=0.04, CI 95% [1.987; 258.305]), compared to group 2 (P=0.8, CI 95% [−132.9; 161.8]), but the difference between the 2 groups was not statistically significant (P=0.11, CI 95% [−16; 19.1]). Corneal density was also not significantly different between the two groups.

Conclusion

Five percent sodium chloride hypertonic eye drops show a statistically significant reduction in post-operative corneal edema as shown by the improvement in visual acuity at one week and the downward trend in pachymetry.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème de cornée, Solution hyperosmolaire, Acuité visuelle, Pachymétrie, Densitométrie

Keywords : Corneal edema, Hyperosmolar eye drops, Visual acuity, Pachymetry, Corneal densitometry


Plan


 Communication orale présentée lors du 121e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2015.


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 10

P. 967-973 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie et caractéristiques cliniques du glaucome congénital primitif
  • A. Aziz, O. Fakhoury, F. Matonti, E. Pieri, D. Denis
| Article suivant Article suivant
  • Posterior segment involvement in cat-scratch disease: A case series
  • C. Tolou, L. Mahieu, G. Martin-Blondel, P. Ollé, F. Matonti, S. Hamid, X. Benouaich, A. Debard, M. Cassagne, V. Soler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.