Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en compte de la clairance de la créatinine lors de la prescription médicamenteuse chez les sujets âgés - 01/03/08

Doi : PM-03-2006-35-3-C1-0755-4982-101019-200601913 

Alain Viallon,

Pantéa Guyomarch,

Olivier Marjollet,

Matthieu Belin,

Florianne Robert,

Christophe Berger,

Serge Guyomarch,

Jean-Claude Bertrand

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Introduction > L’incidence des accidents médicamenteux augmente avec l’âge. Dans 20 % des cas environ, ils entraînent une hospitalisation. Lors de la prescription, la prise en compte de modifications physiologiques liées au vieillissement peut prévenir ces accidents. Cette étude a pour objectif d’analyser l’ordonnance des patients âgés, admis au service d’urgence, en fonction de la clairance de la créatinine.

Patients et méthodes > Parmi 968 patients consécutifs âgés de plus de 70 ans, 419 ayant eu un dosage de créatinine plasmatique à l’admission ont été retenus pour cette étude. La clairance de la créatinine a été calculée à l’aide de la formule de Cockcroft. Deux groupes de patients ont été constitués : groupe I avec clairance ≪ 30 mL/min et groupe II avec clairance ≥ 30 mL/min.

Résultats > Parmi 419 patients, 84 avaient une clairance de la créatinine ≪ 30 mL/min (groupe I) et 335 une clairance ≥ 30 mL/min (groupe II). L’âge moyen était significativement plus élevé chez les patients du groupe I versus ceux du groupe II (87 ± 6 versus 81 ± 6, p ≪ 0,001), il en était de même pour le poids moyen (57 ± 10 versus 69 ± 13, p ≪ 0,001) et la créatinine plasmatique moyenne (113 ± 23 versus 83 ± 19 µmol/L, p ≪ 0,001). Quatre-vingt-deux traitements présentant une précaution d’emploi vis-à-vis de la fonction rénale ont été répertoriés chez 69 (82 %) patients du groupe I et 331 chez les 174 (52 %) patients du groupe II. Chez les patients du groupe I, 47 traitements sur 82 (57 %) étaient contre-indiqués ou présentaient une posologie non appropriée en regard de la clairance de la créatinine. Indépendamment des caractéristiques pharmacocinétiques, le nombre moyen de molécules prises par patient était de 5 ± 2 dans le groupe I et 6 ± 2 dans le groupe II.

Conclusion > Une attention toute particulière doit être portée à la fonction rénale des personnes âgées lors de la rédaction de l’ordonnance et ce d’autant que le poids est faible.

Abstract

Creatinine clearance and drug prescriptions for the elderly

A study of 419 patients older than 70 years admitted through the emergency department

Introduction > The incidence of drug-related adverse events increases with age. In approximately 20% of cases, these events necessitate hospitalization. By taking into account the physiological changes associated with aging when prescribing drugs, physicians can prevent some of these events. The objective of this study was to analyze the prescriptions written by general practitioners for elderly patients admitted to the emergency department in relation to the patient’s creatinine clearance.

Patients and methods > Of 968 consecutive patients older than 70 years, 419 underwent a plasma creatinine assay on admission and were included in this study. Creatinine clearance was calculated with Cockcroft’s formula. The patients were classified into two groups according to creatinine clearance: ≪30 mL/min (group I) and ≥30 mL/min (group II).

Results > Creatinine clearance was ≪ 30 mL/min in 84 of the 419 patients (group I) and ≥30 mL/min in 335 (group II). Mean age was significantly higher in group I than in group II (87 ± 6 vs 81 ± 6 years, p ≪ 0.001), as was mean plasma creatinine concentration (113 ± 23 vs 83 ± 19 mmol/L, p ≪ 0.001), while mean weight was significantly lower (57 ± 10 vs 69 ± 13 kg, p ≪ 0.001. In group I, 82 drugs with precautions concerning renal function had been prescribed for 69 (82%) patients, and in group II, 331 such drugs for 174 (52%) patients. Of the 82 drugs prescribed in group I that required precaution, 47 (57%) were contraindicated or prescribed at an inappropriate dose in view of the creatinine clearance. Irrespective of pharmacokinetic parameters, the mean number of drugs taken per patient was 5 ± 2 in group I and 6 ±2 in group II.

Conclusion > In prescribing drugs for elderly patients, especially those whose weight is low, careful attention should be paid to renal function.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3-C1

P. 413-417 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Désintérêt pour la médecine générale lors des épreuves classantes nationales de 2005
  • Yves Lanson
| Article suivant Article suivant
  • Méningite à Capnocytophaga canimorsus sans notion de morsure de chien
  • Alain Drouet, Salim Smati, Marie-Hélène Ferrer, Jean-Yves Martinez, Laurent Guilloton, Dominique Felten

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.