Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une nouvelle classification des dysfonctionnements meibomiens en microscopie confocale in vivo - 31/03/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.07.015 
M. Randon a, , b , H. Liang a, b, R. Abbas c, d, S. Michée a, e, A. Denoyer a, b, C. Baudouin a, b, e, A. Labbé a, b, e
a Service d’ophtalmologie III, centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
b Centre d’investigations cliniques Inserm-DHOS CIC 1423, centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, DHU vision et handicaps, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
c Département d’épidémiologie et recherche clinique, CIC-EC 1425, hôpital Bichat, groupe hospitalier Paris Nord Val-de-Seine, AP–HP, 75018 Paris, France 
d UMR 1123 ECEVE, hôpital Robert-Debré, université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, 48, boulevard Serurier, 75019 Paris, France 
e Service d’ophtalmologie, hôpital Ambroise-Paré, AP–HP, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 75012 Versailles, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (DGM) est une pathologie fréquente en consultation, souvent responsable d’un syndrome sec oculaire. L’examen à la lampe à fente avec expression digitale des glandes de Meibomius au niveau du tarse permet l’examen du contenu meibomien distal et du méat. En revanche, l’épithélium de la glande de Meibomius, l’espace interglandulaire et le contenu en amont ne sont pas examinables. La microscopie confocale in vivo (IVCM) est un examen rapide, non invasif, permettant d’obtenir des images de résolution quasi-cellulaire de la surface oculaire et des paupières. L’objectif principal de cette étude était d’établir une classification des DGM en IVCM. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer l’intérêt de l’analyse en IVCM des glandes de Meibomius et de rechercher une éventuelle association avec le score Ocular Surface Disease Index (OSDI), le score de meibographie infrarouge (IR) et la présence de Demodex.

Patients et méthodes

Quarante-six patients souffrant de sécheresse oculaire (OSDI supérieur à 13) associée à un DGM ont été recrutés. Dix sujets sains, sans sécheresse oculaire ni blépharite, représentaient les cas témoins. Un questionnaire OSDI, un examen clinique, une analyse en IVCM et une meibographie IR de la paupière inférieure ont été réalisés par le même opérateur.

Résultats

Les examens d’imagerie ont permis de définir un score constitué de trois stades de sévérité croissante : le stade obstructif sans atteinte du contenant, le stade inflammatoire, comprenant une obstruction et une inflammation de l’espace interglandulaire, et le stade de fibrose des glandes de Meibomius. L’évolution des stades en IVCM était significativement corrélée à l’augmentation du meiboscore en meibographie IR (coefficient de Spearman 0,47, IC95 % [0,22–0,66]).

Conclusion

L’examen des glandes de Meibomius par IVCM complète l’examen clinique en précisant le stade de la dysfonction et pourrait ainsi améliorer l’évaluation et la prise en charge des DGM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Meibomian gland dysfunction (MGD) is a frequent disorder often associated with dry eye disease. Slit-lamp examination with digital expression of the tarsal Meibomian glands allows examination of the contents of the distal Meibomian gland and the meatus. However, the Meibomian epithelium, interglandular space and proximal secretions cannot be clinically assessed. In vivo confocal microscopy (IVCM) is a rapid and non-invasive imaging technique that provides high-resolution images of the ocular surface and eyelids. The primary objective of the present study was to establish a classification of MGD with IVCM. Secondary objectives were to evaluate this scoring system by analyzing the correlation with OSDI, infrared (IR) meibography and Demodex infestation.

Material and methods

Forty-six dry eye patients (Ocular Surface Disease Index [OSDI] >13) associated with MGD were enrolled. Ten healthy subjects without dry eye disease or blepharitis were also included as controls. An OSDI questionnaire, clinical examination, IVCM and infrared meibography of the lower lid were performed in all subjects by the same examiner.

Results

A new MGD score was established based on IVCM findings: the first stage was Meibomian obstruction with a clear epithelium, the second stage was an inflammatory state with Meibomian gland obstruction, epithelial and interglandular inflammation, and the last stage was glandular fibrosis. This score was significantly correlated with the meiboscore obtained with infrared meibography (correlation coefficient 0.47, CI95% [0.22–0.66]).

Conclusion

IVCM of the Meibomian gland complex complements the clinical examination by determining the stage of dysfunction and may help clinicians evaluate and treat MGD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Microscopie confocale in vivo, Dysfonctionnement des glandes de Meibomius, Blépharite, Meibographie infrarouge, Sécheresse oculaire

Keywords : In vivo confocal microscopy, Meibomian gland dysfunction, OCT, Infrared meibography, Blepharitis, Dry eye disease


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 3

P. 239-247 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Injections intravitréennes de bevacizumab dans les hémorragies sous maculaires compliquant la DMLA
  • R. Bouraoui, M. Bouladi, F. Kort, R. Limaiem, F. Mghaieth, L. El Matri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.