Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats à long terme de la phacoémulsification dans le syndrome pseudoexfoliatif - 16/04/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.08.015 
M. Bouazza , A. Chakib, H. Amrani, S. Cherkaoui, L. Benhmidoune, R. Rachid, A. Amraoui
 Service d’ophtalmologie adulte, hôpital 20-Août-1953, quartier des Hôpitaux, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant. 18, rue Massa, lot Fatma, Hay Essalam, (ex CIL), Casablanca, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La prévalence du syndrome de pseudoexfoliation capsulaire (PEC) est estimée à 8 % de l’ensemble des cataractes opérées dans notre structure. Le but de notre étude est de décrire la fréquence des complications peropératoires et postopératoires, ainsi que les résultats anatomiques et fonctionnels à long terme de la phacoémulsification dans le syndrome de pseudoexfoliation capsulaire.

Patients et méthodes

Étude rétrospective observationnelle d’une série incluant 103 patients (107 yeux) présentant une cataracte associée à un syndrome de pseudoexfoliation capsulaire admis entre janvier 2010 et septembre 2014. Tous les patients ont été opérés par phacoémulsification.

Résultats

La moyenne d’âge de nos patients était de 72,5±6ans. La moyenne de l’AV corrigée initiale était de 0,52±0,14LogMAR. La cataracte était de grade C3N3 dans 58 % des cas. La PEC était bilatérale dans 69 % des cas. La dilatation pupillaire était6mm dans 54 % des cas. Parmi les complications peropératoires, la désinsertion zonulaire a été retrouvée dans 1,8 % des cas. La rupture capsulaire avec issue de vitré a été notée chez 5,4 % des patients. L’incidence de la cataracte secondaire était de 31,7 % à 12 mois. La moyenne de la meilleure AV corrigée postopératoire était de 0,13±0,15LogMAR.

Discussion

La mauvaise dilatation pupillaire associée au grade élevé de la cataracte dans notre série explique la fréquence légèrement plus élevée de désinsertions zonulaires peropératoires. La chirurgie de la cataracte par phacoémulsification permet une amélioration statistiquement significative de l’acuité visuelle (p<0,001). L’incidence de la cataracte secondaire, principale complication postopératoire, est plus élevée dans notre série comparativement aux données de la littérature.

Conclusion

Le syndrome de pseudoexfoliation capsulaire est fréquent dans notre pays. Les résultats fonctionnels de la phacoémulsification sont très satisfaisants et la cataracte secondaire constitue la principale complication. La recherche minutieuse de la PEC doit être impérative lors de l’examen initial afin de réduire les complications peropératoires. Un lavage soigneux des masses et un polissage systématique de la capsule cristallinienne limiteraient l’incidence de la cataracte secondaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The prevalence of pseudoexfoliation syndrome is estimated at 8 % of all cataracts operated within our institution. The goal of our study was to describe the frequency of intraoperative and postoperative complications and long-term anatomical and functional results of phacoemulsification in pseudoexfoliation syndrome.

Patients and methods

A retrospective observational study of a series including 103 patients (107 eyes) with cataract associated with pseudoexfoliation syndrome admitted between January 2010 and September 2014. All patients underwent phacoemulsification.

Results

The average age of our patients was 72.5±6 years. The average initial corrected visual acuity was 0.52±0.14LogMAR. The cataract was grade C3N3 in 58 % of cases. The pseudoexfoliation syndrome was bilateral in 69 % of cases. Pupillary dilatation was6mm in 54 % of cases. Among intraoperative complications, zonular dialysis was found in 1.8 % of cases. Posterior capsular rupture and vitreous loss was noted at 5.4 % of patients. The incidence of secondary cataract was 31.7 % at 12 months. The mean postoperative best corrected visual acuity was 0.13±0.15 LogMAR.

Discussion

The small pupil associated with high grade of the cataracts in our series explains the slightly higher frequency of intraoperative zonular dialysis. Cataract surgery by phacoemulsification allows for a statistically significant improvement in visual acuity (P<0.001). The incidence of secondary cataract, the main postoperative complication, is higher in our series compared to data in the literature.

Conclusion

Pseudoexfoliation syndrome is common in our country. Functional results of phacoemulsification are very satisfactory, and secondary cataract is the main complication. A meticulous search for pseudoexfoliation is mandatory during the initial examination in order to reduce intraoperative complications. Careful removal of the cortex and systematic polishing of the lens capsule should limit the incidence of secondary cataracts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cataracte, Syndrome pseudoexfoliatif, Phacoémulsification, Cataracte secondaire, Désinsertion zonulaire

Keywords : Cataract, Pseudoexfoliation syndrome, Phacoemulsification, Secondary cataract, Zonular dialysis


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 4

P. 364-369 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prevalence of macular complications associated with high myopia by multimodal imaging
  • O. Lichtwitz, M. Boissonnot, M. Mercié, P. Ingrand, N. Leveziel
| Article suivant Article suivant
  • Traitement par ranibizumab des néovascularisations choroïdiennes secondaires à un pseudoxanthome élastique : résultats de l’étude observationnelle française PiXEL
  • J.-M. Ebran, G. Mimoun, S.-Y. Cohen, T. Grenet, A. Donati, M.-J. Jean-Pastor, A. Ponthieux, C. Bouchet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.